La formation professionnelle et l'apprentissage bientôt recentralisés à Paris ?

Lena Louarn, los de l'inauguration du nouveau centre de formation Mervent en langue bretonne a tiré la sonnette d'alarme...

Lena Louarn, vice-présidente de la Région Bretagne, est fière d'inaugurer les locaux de Mervent ce vendredi 17 décembre, et pour cause : les formations professionnelles en breton permettent de suivre jusqu'à l'emploi des bretonnants qui sont près de 300 chaque année, que ce soit à Rennes, Douarnenez, Quimper, Brest, Lorient...

Mais qu'adviendra-t-il si la formation professionnelle et l'apprentissage sont centralisés à Paris, si le gouvernement décide, selon Lena Louarn, «de retirer la compétence formation-apprentissage» à toutes les régions de France ?

Elle se dit «très inquiète», et avec Loïg Chesnais-Girard, président de région et la responsable de la formation, elle va se battre, mais les jours qui viennent vont être décisifs... pour les formations qualifiantes spécifiques à chaque région, pour les crédits alloués à la formation en langue bretonne, mais aussi dans bien d'autres domaines.

Voir aussi : Un commentaire qu'Envoyé spécial a refusé par Kerne Multimédia
Voir aussi : Penaos e oa, ar vuhez en Oriant 'pad ar brezel ? par Kerne Multimédia
Voir aussi : Hentoù treuz, ur raktres evit ar vugale hag ar re yaouank par Kerne Multimédia

.
mailboxEnvoyer par courriel imprimerImprimer

Auteur de l'article :

Kerne Multimédia

Docteure en Breton-Celtique à l'Université de Rennes 2 et au groupe Ermine-CRBC, enseignante au lycée Diwan. Autres sites : Tv bro Kemperle et Tvlise Diwan Karaez. Contributrice à l'ABP depuis 2005 : des centaines d'articles, des centaines de vidéos en français, comme en breton.

Vos commentaires :

Fañch
Samedi 18 novembre 2017

300 ? une goutte dans l'océan de Francitude !

sûrement la bonté et générosité octroyée par le Prince à ses sujets, le ruissellement !

Ar Vran
Lundi 20 novembre 2017

Pourquoi Lena Louarn n'utilise-t-elle pas le breton car si je ne m'abuse tous les gens à côté d'elle enseignent donc parlent le breton?

Doit-on passer par le français pour dénoncer encore une fois une inconséquence de l'Etat français?

Pourrait-on au contraire le faire en langue bretonne , charge à quelqu'un de rédiger une lettre de traduction en français?

François Corre
Mardi 5 decembre 2017

Lena Louarn ne s'adressait pas à cet instant aux formateurs mais plutôt aux stagiaires (en face d'elle) qui en sont au début de leur formation en breton à Mervent. Elle a l'habitude de faire ses discours aux stagiaires en breton et en français tour à tour, mais difficile de le dire pour ce passage précis puisqu'il n'y a qu'un extrait de son intervention.

Écrire un commentaire :

Combien font 7 multiplié par 3 ?

Publicités et partenariat