La fondation Yves Rocher : Les femmes, actrices du changement : enjeux et perspectives
Agenda de Philippe Argouarch

Publié le 22/10/16 18:07 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
Date de l'évènement : le 28/10/2016 à à La Gacilly

Lancé par Yves Rocher, le programme "Terre de Femmes" existe depuis 15 ans au sein de la fondation Yves Rocher. Son objectif est de soutenir des femmes engagées dans la protection de l'environnement en décernant tous les ans des prix. 350 femmes dans 50 pays ont déjà été récompensées. Pour marquer le 15e anniversaire, qui sera célébré les 27 et 28 octobre à La Gacilly, la fondation Yves Rocher va créer la communauté "Terre des Femmes". Des lauréates sont invitées le 27 à des ateliers.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

L'évolution profonde de notre société, se fera grâce aux femmes, c'est une évidence__Yves Rocher

Le 28 octobre, à 14 heures, la fondation invite les employés et le grand public pour assister à une conférence intitulée : "Les Femmes, actrices du changement : enjeux & perspectives".

Au programme

Discours d'introduction de Jacques Rocher ;

Témoignage de lauréates ;

Témoignage de Femmes de Bretagne ;

Témoignage de ticket for change, nouveaux modèles ;

Échanges avec le public.

Voir aussi :

mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 9 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.