Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
Si la loi est votée ce panneau deviendra encore plus illégal... en admettant qu'il le soit...
Si la loi est votée ce panneau deviendra encore plus illégal... en admettant qu'il le soit...
- Dépêche -
La demande de signalétique en langue occitane fait de belles vagues : manifestation et proposition de loi par un sénateur de l'Aude
À Villeneuve-lès-Maguelone près de Montpellier (Hérault), plus exactement à Vilanóva-de-Magualona en Lengadòc-Occitània, une manifestation est annoncée pour ce dimanche par País Nòstre. Par ailleurs un sénateur de l'Aude propose une loi pour que les villes puissent afficher les deux langues : français et langue régionale, sur leurs panneaux
Maryvonne Cadiou pour ABP le 3/12/10 15:46


— Manifestation dimanche à Villeneuve-lès-Maguelone pour une signalétique en langue occitane


À Villeneuve-lès-Maguelone près de Montpellier (Hérault), plus exactement à Vilanóva-de-Magualona en Lengadòc-Occitània, une manifestation est annoncée par "País Nòstre" pour le dimanche 5 décembre à 11 h pour une signalétique en langue occitane.

Ceci est en relation avec l'annonce du tribunal administratif de Montpellier déclarant illégaux les panneaux en occitan d'entrée et de sortie du village. (voir le site) et ( voir l'article ).


Pourtant une enquête linguistique du Conseil régional d'Aquitaine sur la langue occitane en Agenès (la région d'Agen) montre que 86 % des Villeneuvois sont en faveur d'actions conduites par les collectivités publiques pour l'emploi et le maintien de l'occitan. Exemple en image d'un document de l'enquête (photo 2).



— Proposition de loi pour l'installation sur la voie publique de panneaux d'entrée et de sortie d'agglomération, portant le nom de l'agglomération dans la langue régionale

Roland Courteau, sénateur de l'Aude (Languedoc-Roussillon), qui redoute " l'effet dissuasif de ce jugement [du tribunal de Montpellier, voir ci-dessus, ndlr] sur les collectivités qui entendent œuvrer pour la reconnaissance des langues régionales ", annonce qu'il a déposé, ce 26 novembre, sur le bureau du Sénat, une proposition de loi visant à " compléter clairement la législation, dans le but de permettre, notamment, l'installation sur la voie publique de panneaux d'entrée et de sortie d'agglomération, portant le nom de l'agglomération dans la langue régionale, en complément des panneaux portant le nom en français ".


Il souhaite, ce faisant, " éviter à l'avenir, toute source de contentieux… et conforter l'ouverture culturelle faite aux langues régionales ". Il souligne que de nombreuses collectivités en France ont fait un tel choix, " largement approuvé, d'ailleurs, par les populations ". Source : (voir le site) du sénateur Roland Courteau et (voir le site) page de son projet de loi.


Remarque : on peut se demander si le panneau de Carhaix/Karaes (photo 3) tout en un, ne deviendra pas illégal si cette proposition de loi est adoptée – loi par ailleurs bénéfique à l'expression du bilinguisme et à l'affirmation de nos identités sur nos routes.


Maryvonne Cadiou

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1615 lectures.
Correspondante ABP depuis février 2007.
Voir tous les articles de de Maryvonne Cadiou
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 4 multiplié par 0) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons