Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
La colonisation a eu, et a encore, un rôle positif...pour les fonctionnaires
LA COLONISATION a eu, et a encore, un "rôle positif" Les députés viennent de rejeter, après un débat récemment ouvert, la proposition de loi tendant à supprimer un texte sur «le rôle positif de la présence française dans ses colo-nies.» Il n’est pas dans le propos de réécrire, en
Gérard Gautier pour Blanc C exprimé le 5/12/05 7:25

LA COLONISATION a eu, et a encore, un "rôle positif"

Les députés viennent de rejeter, après un débat récemment ouvert, la proposition de loi

tendant à supprimer un texte sur «le rôle positif de la présence française dans ses colo-nies.»

Il n’est pas dans le propos de réécrire, en quelques phrases, l’Histoire de la colonisation française. On ne peut, toutefois, sur le plan strictement humain, oublier, ni ne pas condam-ner, certains faits hautement négatifs comme la traite des noirs, l’éradication des langues et des cultures cela au nom de la création d’une République «Une et indivisible» imposant, avant l’heure de la mondialisation, sa seule et unique culture. On ne peut oublier l’ enrôle-ment forcé, lors des conflits mondiaux, des tirailleurs sénégalais et autres ressor-tissants de l’Afrique du Nord.

Dans le même temps, il ne peut être nié qu’il y a eu, c’est certain, des côtés positifs. Il en est même qui actuellement perdurent… et interpellent.

Leur maintien procède, en effet, d’une approche colonialiste.

Il en va ainsi du privilège détenu par les fonctionnaires, dont ceux de l’éducation nationale, sur le plan de leurs retraites.

Il est, en effet difficilement acceptable, au nom de l’éthique et du simple respect de la dignité humaine, que pour eux, choisir de résider durant leur retraite, dans certains dépar-tements d’Outre - Mer, puisse justifier d’une bonification d’annuités de 35% à la Réunion et à Mayotte et jusqu’à 75% à Tahiti ou en Nouvelle Calédonie. Cela n’est pas très répu-blicain. De la délocalisation à rebours. Cela, sans que les ressortissants de la fonction publique de ces départements bénéficient du même dispositif lorsqu’ils viennent s’instal-ler en Métropole.

Il eût été intéressant que les députés intégrent, lors de leurs débats, ces éléments de nature discriminatoire. Ne serait-ce qu’au nom de la simple équité.

En France, pays où on le sait «certains sont plus égaux que d’autres.» et s’en accomodent.

Saint - Brieuc le 5 décembre 2005

GERARD GAUTIER

Ancien Conseiller Régional de Bretagne

Cet article a fait l'objet de 1771 lectures.
L’association Blanc C’Est Exprimé a fait, depuis 1989, de très nombreuses propositions pour permettre une meilleure expression de la démocratie, rénover la vie politique et redonner une crédibilité et une légitimité aux élus dans notre Pays.
Voir tous les articles de Blanc C exprimé
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 6 multiplié par 6) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons