La Chine encourage le métissage contre le séparatisme

-- International --

Les techniques de phagocytage de territoires et de nations conquises ont varié à travers l'histoire de l'humanité. Dans l'antiquité et même dans l'histoire pas si lointaine, il y a bien sûr eu des génocides. On passait tout le monde au fil de l'épée ou de la machette et on repeuplait... C'était la méthode brute et brutale. Les technologies de communications modernes sont bien sûr plus civilisées, voire plus sournoises, comme d'ailleurs l'utilisation incitative des services sociaux. On commence par s'emparer de l'école, des médias, et on occulte le passé de la nation conquise. On impose la nouvelle culture, une nouvelle langue etc. C'était avant. Les Chinois ont trouvé une nouvelle solution miracle : le métissage planifié. C'est ce que rappelle un article récent du New York Times du 3 septembre 2014. China offers incentives to intermarry in Xinjiang.

Le grand brassage est toutefois une méthode déjà connue en France depuis l'avènement de la République une et indivisible. Le service militaire en temps de paix, comme en temps de guerre, offrait la possibilité d'un immense brassage des populations, les conscrits rencontraient souvent leur future femme dans une ville de garnison, qu'on choisissait en toute connaissance de causes à effets, le plus loin possible de la ville de naissance. On sait d'ailleurs que les Jacobins se sont opposés, becs et ongles, à la suppression du service militaire, et que seule, l'obsolescence du système a convaincu Jacques Chirac de supprimer le service militaire comme l'avaient déjà fait les autres pays européens qui avaient un système comparable.

Ce qu'il y a de nouveau en Chine, c'est que le métissage est encouragé financièrement. Dans la région de Cherchen (1), un district de la région autonome du Xinjiang où les séparatistes Uighurs (43 % de la population contre 40 % de Chinois Han) sont de plus en plus actifs, les services sociaux de la province offrent 10 000 yuans soit 1260 euros, et ceci pendant 5 ans, pour tous les couples composés d'un Chinois ou d'une Chinoise Han et d'un ou d'une membre des 55 minorités nationales (les Chinois les reconnaissent officiellement, une certaine honnêteté intellectuelle que les Français n'ont pas). Les couples mixtes reçoivent aussi priorité pour les emplois de fonctionnaires et les logements et une sécurité sociale plus généreuse, les crèches sont gratuites pour leurs enfants et des bourses leur seront attribuées automatiquement jusqu'à l'université.

Une politique d'assimilation similaire existe aussi au Tibet. (voir le site) où l'on apprend que le gouvernement chinois paye la presse régionale tibétaine pour produire des articles mettant en avant les couples mixtes. Le fameux proverbe chinois «Le sang est plus lourd que l'eau» est cité pompeusement par le gouverneur (chinois bien sûr) de la région autonome du Tibet.

(1) La région de Cherchen au Xinjiang est connue des celtisants car on y a retrouvé des momies de guerriers que certains considèrent celtes (voir le site)

Voir aussi :

mailbox imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford. (voir le site) et (voir le site)

Vos commentaires :

Louis Le Bars
Jeudi 11 septembre 2014

La politique chinoise (de discrimination ethnique finalement) est assez détestable, par contre je ne suis pas bien convaincu que ce métissage familial soit forcément vecteur d'assimilation...par exemple pour se marier à un musulman, il faut se convertir (pour l'homme) ou que l'enfant soit musulman (si la femme ne l'est pas).

Qui assimile qui ?

Par contre la colonisation Han, le dépeçage du territoire historique du Tibet (des bouts rattachés à des régions majoritairement Hans voisines), l'éducation sont des risques beaucoup plus importants pour l'existence de ces peuples.

An Floc'h
Jeudi 11 septembre 2014

Hé bien cela est moins hypocrite !

Chaque Etat a son lot de façonnage de population plus ou moins insidieux. Mais je ne m'étonnerais pas qu'en Chine, le modèle le plus étudié soit le français.

Le rouleau compresseur Han est effrayant. Vu l'état du Tibet (j'en profite pour saluer la sage manoeuvre de Tenzin Gatsyo), j'ai peur que la dimension musulmane des Uighurs ne leur soit préjudiciable pour s'attirer les sympathies occidentales.

Du coup, question totalement cynique: est-il dans l'intérêt breton de se faire remarquer en Chine par son soutien moral aux minorités ?

Surtout que la liste est longue dans quasiment tous les Etats du monde. Une dépêche journalière pour les ethnies menacées, spoliées n'y suffirait pas.

Alan PRYTGWENN
Dimanche 14 septembre 2014

Tout-à-fait d'accord avec AN FLOC'H !

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 1 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.