La Chambre d'Agriculture de Bretagne sonne l'alarme
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 9/09/09 7:21 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Certes la Bretagne serait la première région agricole européenne mais les nuages continuent à s'accumuler à l'horizon : algues vertes dues à la pollution par les phosphates et nitrates, remise en cause de la PAC par Bruxelles et les états de la communauté, taxe carbone qui touche surtout le monde rural, alignement progressif de Bruxelles sur l'OMC, effondrement des cours du lait, crise du porc etc etc..

Au cours d'une conférence de presse qui se tenait hier à Rennes, la Chambre d'Agriculture de Bretagne a remis son rapport de 21 pages préconisant des solutions.

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch

Document PDF 16024_2.pdf Economie agricole bretonne : Analyse et Propositions. Source : Chambred 'Agriculture de Bretagne

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1592 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 1 commentaires
simone laurent
2010-08-31 23:27:40
J'avoue ne pas avoir pris le temps de lire le rapport. Mais ne devrait on pas se poser la question de notre surconsommation et du gaspillage.( je vois parfois dans les containers d'ordures ménagères du Pain, la base de notre alimentation ! ) Produire moins, de qualité, et pratiquer des prix abordables pour tous ? Serait ce un rêve ? L'argent pourrit tout.Le travail de l'homme n'est plus respecté, les animaux non plus et nous les faisons souffrir car on ne respecte pas le cycle de la Nature.
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 6 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.