Catalogne : Une force puissante et tranquille vers l'indépendance

-- Europe --

Reportage
Par Philippe Argouarch

Publié le 14/09/18 22:57 -- mis à jour le 15/09/18 17:11

Un an après le référendum pour l'indépendance et la répression de l'État espagnol, le mouvement indépendantiste catalan est toujours aussi fort, toujours aussi serein, toujours aussi maîtrisé. Un million de personnes a manifesté pacifiquement sur une longueur de 7km, mardi dernier à Barcelone à l'occasion de la DIADA, la fête nationale de la Catalogne.

Cette mobilisation massive malgré l’absence des principaux responsables associatifs et politiques, élus démocratiquement et tous emprisonnés ou forcés à l’exil, a surpris la communauté internationale et en premier lieu Madrid qui avait cru qu'en décapitant le mouvement, il pouvait le neutraliser.

Les principales revendications étaient la libération des prisonniers politiques, le retour des exilés et la défense de la République catalane. Le Président du parlement catalan, Roger Torrent, a fait cette déclaration à propos de sa prédécesseur, Carme Forcadell, arrêtée et emprisonnée : «Ce jour est une bonne occasion de se demander quelle démocratie accepterait que le président d'une assemblée élue démocratiquement croupisse en prison ?»

Gérard Onesta, président du Bureau de l’Assemblée Région Occitanie et ancien vice-président du Parlement européen était mardi à Barcelone et a donné ses impressions à notre confrère de HDP (voir la vidéo). HDP est une chaîne youtube occitane.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1130 lectures.
mailbox imprimer