La carte grise augmente de 28 % en région Bretagne
En Bref de Philippe Argouarch

Publié le 3/01/12 13:26 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Depuis hier, la carte grise a augmenté de 28 % en région administrative. Les 23 millions supplémentaires levés serviront à la région pour financer le TGV. Cette augmentation fera de la région Bretagne la 3e région où le prix de la carte grise est le plus élevé.

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1180 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 3 commentaires
christine d h
2012-01-04 08:10:31
il est bien de raccourcir les temps de trajet mais au bénéfice de qui et pour combien de temps ,au détriment de qui? le marché de l'immobilier ne va-t-il pas flamber? et nos enfants pourront-ils encore habiter dans leur pays? qui pourra se payer les tickets de tgv?faire évoluer la bretagne oui mais avec quels gardes fous?
(0) 
Bertrand Deléon
2012-01-08 15:55:30
Le TGV pour servir l'Ile-de-France et vider la Bretagne de ses forces vives.
(0) 
le merlu désydraté
2012-01-08 16:51:26
.........le tgv permettra aux bourgeois français de venir très vite en BRETAGNE dans leurs résidences secondaires ! (par exemple) au fait qu'ils s'en aillent (les bourgeois francais) à Monboudif l'air y est aussi frais ......................kenavo (bon débarras en francais)
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 5 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.