La Bretagne est debout pour dire non à l'écotaxe et non à la duperie
Agenda de Produit en Bretagne

Publié le 17/10/13 20:08 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
31710_1.jpg

COMMUNIQUE de Produit en Bretagne - 17 Octobre 2013

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

LA BRETAGNE EST DEBOUT

POUR DIRE NON A l'ECOTAXE ET NON A LA DUPERIE

La mobilisation sans précédent de tous les acteurs économiques bretons hier a atteint plusieurs objectifs qui nous donnent de fortes raisons de croire que l'avenir est entre nos mains, malgré la surdité affichée par nos gouvernants. Les forces vives de la Bretagne sont unies et l'opinion est conquise.

350 magasins membres de Produit en Bretagne ont solidairement baissé le rideau hier de 9 à 10h et plus de deux cents entreprises de toutes tailles et de tous métiers ont déclenché l'alerte au feu d'un bout à l'autre de la Bretagne. Des pêcheurs ont fait retentir leurs cornes de brumes, des loueurs de voitures leurs klaxons, des restaurateurs l'alarme de leur four, des Mairies leur tocsin. C'est toute la population bretonne qui s'est levée pour dire non à l'écotaxe, non à la mise en coupe réglée de l'économie bretonne, soutenue par une génération spontanée de slogans inventés par les salariés : « l'écotaxe c'est bidon, ça tue les Bretons »

Merci à vous tous qui vous êtes mobilisés, salariés, chefs d'entreprises, élus, sans oublier les média.

Le message est passé, un travail essentiel de pédagogie et d'information a été accompli. Désormais, nous sommes tous unis dans le combat.

Car ce n'était pas assez pour être entendu à Paris. Le gouvernement continue à faire la sourde oreille. Nous ne comprenons pas pourquoi il ne comprend pas… Nos explications objectives relèvent de l'urgence et de l'évidence. Les mesures annoncées par Jean-Marc Ayrault sont dérisoires. 15 millions d'Euros, quand un groupe agroalimentaire de dimension moyenne investit chaque année entre 30 et 100 millions d'Euros. C'est une tentative de duperie du grand public, qui connait mal la réalité des chiffres, mais qui ne trompe personne en Bretagne. Aucune mesure sur l'écotaxe. C'est une provocation.

Le « Pacte d'avenir », c'est aux forces vives de la Bretagne qu'il appartient de le construire. Dans les jours qui viennent, nous inviterons Monsieur Gilles Ricono, envoyé du gouvernement, à rencontrer les acteurs bretons pour lui expliquer notre vision pour l'avenir de la Bretagne.

Voir aussi :

mailbox
imprimer
logo
Produit en Bretagne est née d’une volonté partagée de quelques décideurs bretons d’agir en faveur de leur environnement économique, culturel, naturel…
C’est aujourd’hui une signature de décideurs engagés dans leur territoire. Cet engagement se traduit par un effet réseau, un progrès continu des entreprises et de l’association.
Vos 8 commentaires
  Yannig BARON
  le Jeudi 17 octobre 2013 20:33
Bravo pour ce combat exemplaire et Bravo à ceux qui l'ont initié...Non à l'ecotaxe en Bretagne et oui à un pouvoir breton en Bretagne.
Yannig Baron
(0) 
  Iwan LE MEE
  le Jeudi 17 octobre 2013 21:23
Bravo pour cette prise de position courageuse !
Le bon sens et la détermination Bretonne auront raison de l'écotaxe ! Ce ne sera pas la première fois que la Bretagne se mobilise d'un seul homme face aux décrets venus tous droits de Paris ... ni la dernière !
Trawalc'h gant an tailhou !!!
Iwan LE MEE
(0) 
  Yann LeBleiz
  le Jeudi 17 octobre 2013 21:57
Sur le principe et le soutien, OUI à 200%.
Par contre, Produit en Bretagne pourrait-il convaincre ses partenaires du non sens de prétendre défendre la Bretagne en communiquant sur le "truc jacobin" à 4 départements! (Affiches des Super U)
(0) 
  Emilie Auttret
  le Vendredi 18 octobre 2013 16:12
Si l'ensemble de la population bretonne ne se lève pas ensemble, il sera trop tard ! Faire comprendre à nos concitoyens qu'il auront l'honneur de payer à terme leurs déplacements en véhicules légers comme nos amis portugais et qu'ils auront la chance folle de payer tous leurs produits de première nécessité 3 à 5 % plus chers ! Même si leur rôti de porc n'est plus produit en Bretagne ! arrêtez de rester avachis devant votre poste de télévision....la télé ne vous nourrira pas !
(0) 
  eugène le tollec
  le Vendredi 18 octobre 2013 17:12
Je pense,toujours,que le combat breton est un combat économique.
Que "produit en Bretagne" devienne un flambeau dénote une volonté et une véritable prise de conscience.
Aucune politique ne peut se faire sans la prise en compte de tous les paramètres économiques.
Le tandem "politique/économie"est un véritable binôme de puissance et d'efficacité.
La Bretagne ne sortira dans son devenir que par et avec cet outil
(0) 
  eugène
  le Vendredi 18 octobre 2013 18:56
Bretons Réveillez vous,voici quelques éléments actuels de votre devenir hors du B4.
Vous pouvez et devez prendre votre destin en main car la puissance économique se réveille!
extrait d'une étude (synthèse)
1.6.3 L’Evidence de la Bretagne à 5 départements
1.6.3.1 L’espace économique naturel
Les données économiques de la Loire Atlantique
Exportations
2001 : 6328 Millions d’ ¤
2002 : 4606 Millions d’ ¤
2003 : 5570 Millions d’ ¤
2004 : 4502 Millions d’ ¤
2005 : 5383 Millions d’ ¤
Importations
2001 : 5405 Millions d’ ¤
2002 : 5920 Millions d’ ¤
2003 : 5710 Millions d’ ¤
2004 : 6461 Millions d’ ¤
2005 : 7858 Millions d’ ¤
Ces données ajoutées dans l’économie de la Bretagne permettent le positionnement du B.5
le B.5 en 2007
( Données de la direction générale des douanes)
4 derniers trimestres cumulés
B.4
Exportation : 9 592 M¤
Importation : 7608 M¤
Loire –Atlantique
Exportation : 6144,34 M¤
Importation : 9274, 7 M¤
Total
Exportation B.5 : 15736,34 M¤
Importation B.5 : 16882,7 M¤
Ces chiffres sont la conclusion de cet exposé économique et montre le véritable positionnement Breton
sur l’échiquier national.
Il momtre le positionnement européen du B5 dans une Europe économique.
Bretons voilà pour quoi nous nous battons.
C'EST UN COMBAT
Le Renouveau de la Bretagne passe par ces
exigences économiques
(0) 
  Bruno Ehret
  le Samedi 19 octobre 2013 11:48
Loire-Atlantique en Bretagne: c'est la reine des batailles pour tous les bretons!
(0) 
  Dombzh
  le Dimanche 27 octobre 2013 00:25
Bravo pour l'implication du label breton.
Son poids économique ainsi que sa crédibilité aideront fortement à la suppression de l'écotaxe
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 1 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.