La Bretagne échappe à la corruption généralisée

-- Media et Internet --

Communiqué de presse de OMEB
Porte-parole: Gilles Delahaye

Publié le 8/02/13 20:39 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Dans son édition du 29 janvier 2013, l'Express reprend le rapport 2011 du service central de la prévention et de la lutte contre la corruption et a publié une carte de France sur laquelle la Bretagne est vierge de toutes les villes vérolées par la corruption. Aucun cercle rouge sur les 5 département bretons.

29018_1.jpg
source : service central de la prévention et de la lute contre la corruption et l'Express.

La Bretagne, seule, ne serait pas au 25eme rang mondial des pays les moins corrompus comme l'est la France selon le dernier rapport de Transparency International, mais probablement au 10eme.

Le problème de la France est un problème d'impunité. Les membres d'un parti au pouvoir ne sont jamais condamnés grâce à la mainmise de l'exécutif sur le Parquet. Par courtoisie tacite, et surtout par précaution, on n'embête pas non plus un membre d'un parti d'opposition. On ne sait jamais. Le futur est incertain et les Français, qui n'ont pas encore compris comment le système fonctionne, pensent à chaque fois qu'il suffit de voter pour l'opposition pour régler le problème...

Aucun des partis politiques ne remet en cause le système tant il en bénéficie. La droite comme la gauche prétendent toujours vouloir «une république irréprochable» mais seulement lors des campagnes électorales. Après c'est business as usual et la même solidarité des élus et du gouvernement pour protéger les siens et maintenir un système dont la caste politique profite sans vergogne.

C'est pas beau la 5eme République ? Le Parquet en charge de l'action publique est placé sous l'autorité du ministre de la Justice. Cette situation dénoncée par la Cour européenne des droits de l'homme permet au pouvoir politique de contrôler les affaires les plus sensibles, notamment celles de corruption sous toutes les formes. Liberté (de vous voler), Inégalité devant la loi (les Politiques au-dessus des lois), Fraternité (entre les élus et les politiques seulement) et Vive la République !

La Bretagne doit demander le divorce.

Cet article a fait l'objet de 1358 lectures.
mailbox imprimer
logo
L'Observatoire des Médias en Bretagne est basé à Rennes. Il est composé d'un collectif de plusieurs journalistes.
Voir son mur