Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Chronique -
La Bretagne au Salon de l’agriculture 2018 - Une signalétique ouestienne !

Lors du récent Salon de l’agriculture, la région administrative “Bretagne” insistait lourdement sur son attachement à l’Ouest.

Yves-François Le Coadic pour ABP le 6/03/18 23:54
44471_1.jpg
les saveurs de l'Ouest en Bretagne

On notera sur le cliché ci-dessous pris lors du récent Salon de l’agriculture que la région administrative “Bretagne” insistait lourdement sur son attachement à l’Ouest. A preuve les deux panneaux portant les inscriptions : Les “Saveurs de l’Ouest”, “Echappez-vous à l’Ouest”.

Voir aussi :
mailbox
imprimer
Yves-François LE COADIC Youenn-Fañch AR C'HOADIG
Voir tous les articles de de Yves-François Le Coadic
Vos 7 commentaires
  AFB-EKB
  le Mercredi 7 mars 2018 09:55
Droet a zo d'en em c'houlenn petra a zo bet graet gant ar c'huzulier rannvroel e karg al labour-douar (e anv , mar plij ?) evit soursian deus ar salons-se a-bouez kenan evit brudañ labour ar menajerien hor Vro-ni en diavaez !
(0) 
  Emilie Le Berre
  le Mercredi 7 mars 2018 10:24
Il n'est pas étonnant de voir un système agricole à courte vue s'accoquiner avec une géographie mortifère. Le tout sous un logo qui rappelle plus le monde de l'entreprise plutôt qu'un pays. Le message est clair : prédation et accumulation par la destruction.
(0) 
  Paul Chérel
  le Mercredi 7 mars 2018 16:18
Jean-Yves Cozan avait forgé le mot "ouistitis" pour désigner les Parisiens - ou autres hexagonaux - parlant de l'OUEST au lieu de dire Bretagne. C'était plus amusant que ouestien ou ouestienne. Voilà donc une bonne occasion d'en affubler les administratifs ouestiens et leurs courtisans ! Paul Chérel
(0) 
  Rafig
  le Jeudi 8 mars 2018 14:59
C'est normale car c'est la Région "bretagne" qui s'affichait au salon de l'agriculture pas la Bretagne !
Ce découpage B4 empêche l'existence de la Bretagne historique et prépare la Grand-Ouest.
La plupart des "élus" de la Région "bretagne" voient leur avenir dans ce Grand-Ouest ou comme ministre à Paris (leur capitale).
à suivre
(0) 
  spered dieub
  le Jeudi 8 mars 2018 20:42
La plupart des "élus" de la Région "bretagne" voient leur avenir dans ce Grand-Ouest ou comme ministre à Paris (leur capitale).
à suivre
Cela je ne le pense pas du tout ,et même ceux d'entre eux qui auraient une tendance naturelle vers ce grand ouest s'y refuseraient ,tout simplement par crainte de perdre leur place .En général je suis persuadé que les conseillers régionaux mis à part ceux du FN sont attachés à la Bretagne même s'il ne sont pas très régionalistes et encore moins autonomistes pour un certain nombre d'entre eux .Le CR fait des tentatives pour la réunification ,bien davantage que le gouvernement de Dublin vis à vis de l'Irlande du nord ,par comparaison .Il faut arrêter de cracher dans la soupe même si son gout n'est pas encore très appétissant mais je trouve qu'elle s'améliore lentement .Le problème c'est la population bretonne globalement indifférente qui ne met pas la pression sur les élus ,quand aux mouvement bretons d'une part, ils devraient les encourager à aller dans le bon sens plutôt que de critiquer de manière négative le faire plus objectivement .L'épée de Damoclès grand ouest plane effectivement au dessus du petit embryon de pouvoir breton ,,il peut être hélas tuer mais cela ne viendra surement pas du conseil régional .Bien entendu vous pouviez à juste titre déplorer ces inscription set surtout le faire savoir aux concernés qui à mon avis les ont mises en avant sans trop se rendre compte .
(0) 
  Rafig
  le Vendredi 9 mars 2018 20:52
les élus de B4 sont des élus de la République Française et ont tourné le dos au peuple breton, à la Bretagne unie et à notre avenir en tant que tel.
45 ans de séparations B4-44 depuis 1972 et 3 réformes plus tard ... RIEN !
à suivre dans 150 ans
(0) 
  Paul Chérel
  le Samedi 10 mars 2018 14:54
Deux bons-points à @Rafig, pas de bon-point à @"Esprit libre". Attachés à la Bretagne ? Les Conseillers régionaux ? Reste seulement à savoir comment ils conçoivent leur rôle de représentants du peuple breton. Pour le moment, on ne voit que des doublons de préfets administratifs, FN compris. Quel avenir dessinent-ils pour la Bretagne ? Ils ne sont que des exécutants du pouvoir parisien dans tous les domaines. Même incapables de défendre la langue qui se meurt. Paul Chérel
(0) 
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 8 ?