Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Chronique -
La Bretagne à la découpe

Dans l'immobilier, la vente lot par lot, “à la découpe” consiste à vendre des immeubles appartement par appartement. Ces ventes sont légion depuis les années 1990. L'immeuble “Bretagne historique” serait-il aussi

Yves-François Le Coadic pour ABP le 4/12/15 15:40

Dans l’immobilier, la vente lot par lot, “à la découpe” consiste à vendre des immeubles appartement par appartement. Ces ventes sont légion depuis les années 1990.

L’immeuble “Bretagne historique” serait-il aussi, petit à petit, à vendre à la découpe? On peut fort bien le penser puisque déjà l’un de ses appartements, le département de la Loire-Atlantique,

a été acquis, “bien mal”, par la région administrative PDL. Et aussi puisque, cette année, l’une des pièces de ce département, la commune du Fresne sur Loire (1), vient d’être “achetée” par le département du Maine et Loire et fusionnée avec la commune d’Ingrandes de ce même département.

La réaction de l’appartement-département de la Loire-Atlantique a été de demander son retour dans l’immeuble Bretagne. Malheureusement, sans résultat jusqu’à présent. Ne serait-il pas possible alors “d’acheter” cet appartement “lot par lot”, pièce par pièce, commune par commune?

A l'instar de la commune de Campione d'Italia, commune enclavée dans le Tessin suisse mais appartenant à la province de Côme (Lombardie, Italie), il faudrait susciter la demande de rattachement à la région administrative Bretagne de communes de Loire-Atlantique. Située au bord du lac de Lugano dans le massif montagneux des Alpes, Campione d'Italia présente la particularité d'être une enclave italienne en territoire suisse. De façon identique, ces communes de Loire-Atlantique deviendraient des enclaves bretonnes en territoire français.

PS - Avec Monaco (Monte-Carlo) et Andorre, la France a encore aujourd’hui des enclaves territoriales. Dont elle use comme paradis fiscaux et paradis audio-visuels (hébergeant radios et télévisions commerciales « périphériques » dans lesquelles l’Etat français a des participations!)

(voir le site)

Voir aussi :
mailbox
imprimer
Yves-François LE COADIC Youenn-Fañch AR C'HOADIG
Voir tous les articles de de Yves-François Le Coadic
Vos 2 commentaires
  Ivan Moyon
  le Vendredi 24 décembre 2021 01:00
Les communes de La Roche Bernard, Penestin, Camoël, Ferel, Nivillac, Saint Dolay, Thehillac 56. Le Grand Fougeray, Sainte Anne sur Vilaine, la Dominelais 35. Cugand, La Bernardiere, Saint Philbert de Bouaine et Bouin 85. Aurait plus leurs place en Loire-Atlantique.
Et bien sûr il faudrait également récupéré Ingrandes-le Fresne sur Loire et Saint Sigmond pour le département de la Loire-Atlantique.
(0) 
DeKristof Bach-Bourdelier à Ivan Moyon
 le Mardi 2 mai 2023 12:56
Merci pour votre message - S'agissant des communes situees en 'B4', peu importe - Ces communes sont deja sous administration (locale) d'une entite 'Bretagne' (la B4) - Par contre, je suis d'accord avec vous sur les communes 'hors B4' - Quelques oublis dans les Marches separantes, cependant - Bruffiere, Treize-Septiers, Montreverd, Saint Etienne du Bois, Grand'landes, Garnache, Bois de Cene (communes entieres ou pour partie) sont a ajouter a votre liste - Quant a Saint Philbert de Bouaine, je pense -quant a moi ; mais ce n'est que mon avis ; a voir ce que d'autres pensent- l'enclave (Bretonne) sur le territoire de cette commune est trop petit pour faire 'basculer' (si toutefois cette situation devait se produire un jour et/ou a voir avec les habitant.e.s) cette commune en Bretagne - Pour Saint Sigismond, je ne connaissais pas - Sans oublier Remouille, qui n'est pas une commune Bretonne
(0)
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 2 ?