La base des Bonnets rouges s'organise

-- Politique --

Reportage
Par Christian Rogel

Publié le 27/12/13 11:50 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Jeudi 26 décembre 2013 a eu lieu la première réunion plénière du Comité des Bonnets rouges du Pays de Fouesnant. Elle se tenait au bar-restaurant ouvrier-hôtel « Le Scoubidou », à Fouesnant. La patronne du lieu a souligné qu'elle voyait bien la crise économique, car, le nombre de repas ouvriers diminue, du fait des fermetures d'entreprises de transport et du bâtiment et cela l'incite à soutenir le mouvement des Bonnets rouges.

32444_1.jpg

Trente personnes avaient répondu à l'appel, fixé à 16 heures, et le tour de table a montré la diversité des professions : transports (des patrons et des salariés), patron pêcheur, éleveur laitier, technicien en mécanique, éditeur, ouvriers d'usine, éventuellement intérimaire, technicien de l'industrie pétrolière, restaurateurs, cadre de vente automobile, étudiants, etc. Certains sont en formation pour être chauffeur routier et, comme les étudiants, voient leur avenir bouché. Du fait de la concurrence déloyale des salariés de l'Est de l'Europe, les camions ont du fret pour le départ de Bretagne, mais, ne trouvent plus rien à charger pour le retour. Plusieurs participants avaient été actifs sur le terrain, les trois samedis d'octobre, à Pont-de-Buis (voir notre article) et (voir notre article), et même, au péage autoroutier de la Gravelle en 2009 (voir notre article) et en 2013 (voir notre article).

Du débat, d'un bon niveau, est sorti qu'il fallait s'en tenir aux revendications inscrites dans la Charte des Bonnets rouges (voir le site) en mettant l'accent sur le fait que l'amélioration de l'économie est la condition de base pour d'autres revendications bretonnes concernant la langue bretonne, la réunification de la Bretagne ou d'autres.

La gratuité des routes en Bretagne est la revendication immédiate et on avance qu'il faut que les Bonnets rouges se montrent actifs sur le terrain, très bientôt, pour empêcher le gouvernement de passer en force.

La relocalisation des décisions concernant l'économie de la Bretagne est considérée comme un objectif majeur pour redresser la situation.

La Charte des Bonnets rouges est donc adoptée. Les propositions d'actions doivent être validées par le Collectif siégeant à Carhaix et un comité fédérant ceux de l'Ouest-Cornouaille sera mis en place. Le maintien des liaisons avec les agriculteurs est évoqué. Les doléances des habitants vont être réunies pour les États-Généraux de la Bretagne, à Morlaix, le 8 mars.

Un envoi groupé de messages (liste de distribution/mailing list) sera fait aux membres qui auront donné leur adresse électronique et des informations seront données sur le site officiel des Bonnets rouges.

Les référents du Comité des Bonnets rouges du Pays de Fouesnant sont Thierry Caroff et Yoran Delacour et le secrétaire est François Le Guellec.

Contact : yoran.embanner [at] gmail.com

Autres informations sur l'organisation des Bonnets rouges : (voir notre article)

Christian Rogel

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1338 lectures.
mailbox imprimer