La Ballade de Brassens revient à Saint-Quay-Portrieux

-- Festivals --

Agenda de I.R.
Porte-parole: Isaline REMY

Publié le 3/09/21 20:39 -- mis à jour le 03/09/21 20:39
53357_1.jpg
Affiche officielle festival Brassens

Pour tous les "fans" de Brassens, à ceux qui apprécient ses textes, Saint-Quay-Portrieux leur donne un rendez-vous côté Kasino. Où chacune et chacun pourra se produire sans complexe, dans la joie et la bonne humeur. Un beau programme en perspective :

Ven. 17, sam. 18 et dim. 19 septembre.

16e édition du rendez-vous et la seconde à Saint-Quay-Portrieux.

Vendredi : apéro-concert au Kasino avec “Bistro Brassens”.

À 18h30. Gratuit.

Samedi : concert du groupe “La mauvaise réputation” avec Elsa Carolan en première partie. Au Centre de Congrès à 20h. 15€.

Réservations à l’Office de tourisme (02 96 70 40 64 / tourisme [at] saintquayportrieux.com).

Et le dimanche : 4 scènes ouvertes autour de l’esplanade du casino avec plus de 200 artistes présents, en solo ou en groupe.

Dès 12h. Gratuit.

Un événement organisé par l’association “Le temps ne fait rien à l’affaire”, avec le soutien de ses partenaires et de la ville.

En collaboration avec la ville de Lézardrieux (ou Georges BRASSENS a vécu une bonne partie de sa vie), la ville de Saint-Quay-Portrieux a investi les lieux du Centre de Congrès pour présenter une magnifique exposition comprenant des effets personnels de l’artiste qui aurait fêté ses 100 ans. Avec photos, affiches, relatant toute la vie artistique de ce poète hors du commun ainsi que peintures et dessins sont aussi au rendez-vous. Henri LANDIER, célèbre peintre a prêté pour l’occasion de multiples œuvres « Les BRASSENS » de LANDIER.

Pour la petite histoire mais la grande quand même :

Soixante années après leur réalisation, « Les BRASSENS de LANDIER » sont devenus des œuvres mythiques.

C’est en 1960 que le jeune peintre rencontre le chanteur chez Monique Morelli à Montmartre avant de la retrouver à Saint-Cyr-sur-Morin chez Pierre Mac Orlan.

En 1967, Georges BRASSENS commande à LANDIER une affiche dans l’esprit de celles qu’il a réalisées pour les récitals de Monique Morelli.

Henri LANDIER se rend dans les coulisses de Bobino pour dessiner, il dessine ce qu’il voit, il croque, mais au-delà : BRASSENS au centre, le pied sur une chaise, la guitare à la main, et Pierre Nicolas jouant de la contrebasse au premier plan.

Aujourd’hui seuls subsistent de ce projet les dessins, préparatoires au fusain et des tirages lithographiques originaux en noir et blanc et couleurs. Des œuvres que vous ne pourriez voir autrement qu’en exposition et c’était une très belle occasion d’emprunter la très belle salle du Centre de Congrès, divisée en plusieurs modules pensés en chronologie et en faits, dans de beaux écrins. Une magnifique histoire vivante se déroule sous les yeux du public, on pourrait penser nostalgie, non cela reste moderne !

C’est toute l’âme de Georges BRASSENS qui vous happe d’entrée à l’Exposition « Hommage à BRASSENS » - Entrée libre de 10 h à 19 h jusqu’au 19 décembre 2021.

Si vous allez sur Paris, vous pourrez également découvrir Henri LANDIER à l’Atelier d’Art Lepic, 1, rue de Tourlaque 75018 PARIS.

Pour tout contact : demander Sabine Ermakoff au 06 87 38 92 36

Site : www.artlepic.org

mailbox imprimer
Ecrivain, journaliste de presse écrite dans le domaine des évènements culturels et festifs.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 6 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.