Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
L'Union démocratique bretonne demande un moratoire sur les licenciements prévus par Alcatel

Alcatel : l'UDB demande un moratoire sur les licenciements. L'annonce de 1800 licenciements par Alcatel en France dont 450 en Bretagne est une nouvelle tempête qui s'abat sur la filière des télécoms. Le plan de restructuration ou programme de licenciements concocté par la direction d'Alcatel est scandaleux. Pour l'Union démocratique bretonne, il

Nil Caouissin pour UDB le 16/02/07 12:03

Alcatel : l'UDB demande un moratoire sur les licenciements.

L'annonce de 1800 licenciements par Alcatel en France dont 450 en Bretagne est une nouvelle tempête qui s'abat sur la filière des télécoms.

Le plan de restructuration ou programme de licenciements concocté par la direction d'Alcatel est scandaleux. Pour l'Union démocratique bretonne, il est le résultat d'une stratégie financière et boursière qui sert en priorité les intérêts des actionnaires, en particulier les fonds de pension américains liés à Lucent. Où est la logique industrielle durable ?

La Bretagne est durement touchée : près du tiers du total des suppressions d'emplois en France la concerne. Le Trégor, terre historique des télécoms, déjà frappé ces dernières années par plusieurs vagues de licenciements, risque de perdre plus de 20% de ses effectifs, dont 150 salariés en recherche-développement. Une fois de plus, les régions périphériques « les plus faibles ou les moins bien défendues » payent un lourd tribut humain et économique à la mondialisation libérale.

La fusion Alcatel-Lucent a coûté 18 milliards d'euro ! Les salariés ne peuvent que constater que  fusion rime avec délocalisation. Ce déshabillage de la Bretagne est d'autant moins acceptable au moment où le nouveau géant chinois des télécoms ZTE s'implante, lui, en France, près du Futuroscope, avec l'aide des pouvoirs publics. Que comptent faire le gouvernement et son ministre en campagne ?

L' UDB demande un moratoire sur toutes les suppressions d'emplois… et appelle à la mobilisation la plus large pour refuser le naufrage d'un secteur industriel historique en Bretagne.

Pour l'Union démocratique bretonne, La porte-parole Mona Bras (Tél. 06 64 63 85 82)

Contact : UDB 9 rue Pinot Duclos 22000 Saint-Brieuc (Tél. 06 75 59 15 15)

site: (voir le site)

mailbox
imprimer
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 3 multiplié par 5 ?