L’UMP et le respect de la diversité linguistique : un zéro pointé à Landerneau !
Communiqué de presse de UDB

Publié le 5/12/04 18:10 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

L’UMP et le respect de la diversité linguistique : un zéro pointé à Landerneau !

L’Union Démocratique Bretonne (UDB) dénonce l’attitude irrespectueuse des élus municipaux UMP de Landerneau lors de la séance du conseil municipal du vendredi 3 décembre.

Alors que, sur une question portant sur la langue bretonne (la signature par la ville de Landerneau de la charte « Ya d’ar brezhoneg »), le conseiller municipal délégué UDB Paol Mingant avait fort logiquement prévu, en accord avec les autres élus de la majorité municipale, de présenter un texte d’abord en breton, puis en français, les cinq élus UMP ont décidé de quitter la salle.

L’UDB déplore profondément cette manifestation d’intolérance. Elle rappelle que cette attitude est par ailleurs totalement incohérente. L’UMP est en effet, que l’on sache, le parti qui soutient l’actuel Président de la République, celui-là même qui ne cesse de pérorer depuis des années sur le nécessaire dialogue entre les cultures et sur le respect, selon lui indispensable, de la diversité linguistique.

L’UDB observe que, non seulement Jacques Chirac a beaucoup de mal à passer de la théorie à la pratique, puisqu’il s’est personnellement opposé à la ratification par la France de la Charte européenne des langues régionales et minoritaires, mais que, de surcroît, certains élus locaux de l’UMP ont une conception pour le moins étriquée du respect du pluralisme linguistique.

Ronan Divard

Mouezh UDB /Porte-parole de l’UDB

Philippe Argouarch


mailbox
imprimer
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 8 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.