L'UDB mise en cause par France 3 demande un droit de reponse
Communiqué de presse de UDB

Publié le 5/11/03 17:06 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Mardi midi, entre 12h45 et 12h50, la rédaction de France 3 "ouest" a donné la parole à Yann Bévant, directeur du Centre d'études irlandaises à l'Université Rennes 2. Cette personne était interviewée au sujet de l'arrestation de 5 Bretons, dont 2 élus municipaux, par la DNAT (police antiterroriste) à 6 heures du matin dans le cadre d'une enquête sur l'existence en Bretagne d'un soi-disant réseau de complices de l'"IRA-véritable" (opposée au plan de paix en Irlande du nord). A cette occasion Yann Bévant a mis en cause l'UDB d'une manière insidieuse en laissant entendre que d'anciens adhérents de l'UDB pourraient être impliqués.

Beaucoup de nos adhérents et de nos sympathisants ont été émus par cette intervention que le journaliste n'a ni démentie ni modérée. Vous trouverez ci-dessous le droit de réponse que l'UDB vient d'adresser à la rédactrice en chef de France 3 "ouest".

Toute proximité entre ces allégations mensongères et certaines échéances électorales n'est évidemment que pure coincidence...

DROIT DE REPONSE

Mise en cause d’une manière insidieuse par M. Yann Bévant sur l’antenne de France 3 le mardi 4 novembre, l’Union démocratique bretonne rappelle qu’elle est une formation politique démocratique et pacifique comme le stipule très expressément sa charte d’adhésion en son article 7 : " L’UDB situe son action politique dans le cadre du débat démocratique, excluant tout recours à des moyens violents ".

Depuis de nombreuses années l’UDB a pour partenaire politique en Irlande du nord le parti SDLP (Parti travailliste social-démocrate) dont le président, John Hume, parlementaire européen, fut aussi le prix Nobel de la Paix 1998. A ce titre l’UDB soutient sans ambiguïté le processus de paix engagé en Irlande du nord. Si une résistance armée peut tout à fait se justifier sous un régime de dictature pour obtenir son renversement, aujourd’hui comme depuis toujours l’UDB récuse ici comme ailleurs tout recours à des méthodes terroristes dont les civils innocents sont les premières victimes.

Christian GUYONVARC’H

Président statutaire et porte-parole de l’UDB

Tél : 06 81 10 70 86

Philippe Argouarch


mailbox
imprimer
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 7 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.