Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
L'UDB et l'appellation Breizh gwin gwenn
L'Union démocratique bretonne soutient l'appellation vin breton : "Breizh gwin gwenn". L'initiative de deux vignerons de Loire-Atlantique d'appeler leur muscadet « vin breton » et d'apposer sur leurs bouteilles une étiquette bilingue (français- breton) mérite d'être saluée. L'avis contraire de l'administration de la répression des fraudes pourrait être considéré comme une mauvaise plaisanterie si
Nil Caouissin pour UDB le 21/12/06 14:52

L'Union démocratique bretonne soutient l'appellation vin breton : "Breizh gwin gwenn"

L'initiative de deux vignerons de Loire-Atlantique d'appeler leur muscadet « vin breton » et d'apposer sur leurs bouteilles une étiquette bilingue (français- breton) mérite d'être saluée.

L'avis contraire de l'administration de la répression des fraudes pourrait être considéré comme une mauvaise plaisanterie si cette dernière n'avait pas déposé plainte devant le procureur de Nantes pour « tentative de tromperie et étiquetage non conforme ».

Pour l'UDB, un vin produit en Bretagne est évidemment un vin breton.

Historiquement, personne ne nie que la Loire-Atlantique soit bretonne, comme l'assemblée départementale vient de le rappeler sans ambiguïté. La connotation politique des poursuites est évidente quand l'interdiction de mentionner « vin breton» est « justifiée » par le fait que le vignoble se situe administrativement en Pays de la Loire. Le muscadet est un vin breton qui bénéficie de l'appellation d'origine contrôlé (A.O.C) depuis 1936. Le muscadet est le cépage nantais par excellence.

Pour mémoire, en 1936, Pétain n'avait pas encore scandaleusement séparé administrativement la Loire-Atlantique du reste de la Bretagne. Et, au demeurant, qui peut raisonnablement soutenir que l'identité bretonne relève d'un décret de classification des vins ?

Donc, bravo à nos deux vignerons pour leur action. La meilleure façon de les soutenir, c'est d'acheter leurs produits… et de les consommer avec modération.

Et s'il y a tromperie dans cette affaire, ce qui est bien possible, il faut la chercher d'un autre côté…

Pour l'Union démocratique bretonne:

Mona Bras, porte-parole
Michel François, responsable de la fédération Loire-Atlantique (voir le site)

Contact : Union démocratique bretonne BP 80722 - 44007 Nantes
Tél. 06 75 59 15 15

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1975 lectures.
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 2 multiplié par 5) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons