Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
L'UDB dénonce l'attitude de la mairie de Morlaix envers Diwan
L'école Diwan de Morlaix assure le service public de la langue bretonne sur Morlaix depuis 20 ans. Cette école immersive est à ce titre la locataire de la ville. Aujourd'hui, sans préavis, la nouvelle municipalité, veut mettre dehors l'école Diwan pour reloger les élèves de deux écoles publiques qui vont être fermées. Pour l'UDB, cette situation est inacceptable !
Nil Caouissin pour UDB le 6/06/08 9:06

L'école Diwan de Morlaix assure le service public de la langue bretonne sur Morlaix depuis 20 ans. Cette école immersive est à ce titre la locataire de la ville. Pendant de nombreuses années, les locaux qui étaient mis à disposition de l'école Diwan étaient indignes d'une ville de la taille de Morlaix au niveau de la salubrité. Depuis un an, la municipalité de Morlaix avait enfin attribué des locaux dignes de ce nom à l'école Diwan, dans une partie des locaux inoccupés de l'école Jean Jaurès.

Aujourd'hui, sans préavis, la nouvelle municipalité, veut mettre dehors l'école Diwan pour reloger les élèves de deux écoles publiques qui vont être fermées. Diwan est donc une victime co-latérale de la politique de restructuration scolaire menée par la nouvelle municipalité.

Pour l'UDB, cette situation est inacceptable ! La municipalité de Morlaix doit prendre ses responsabilités et reloger l'école Diwan dans des locaux salubres dignes de ce nom.

Invoquer, le fait qu'une partie des élèves ne soit pas de Morlaix, pour demander que l'école soit accueillie dans une autre commune paraît tout à fait intolérable ! L'UDB se demande si le Pays de Morlaix comporte deux catégories de citoyens : la première catégorie, les Morlaisiens qui ont tous les droits, la deuxième catégorie étant constituée des habitants des autres communes de la Communauté d'agglomération, qui sont considérés comme des citoyens de seconde catégorie que l'on expulse au moindre problème.

Pour l'UDB, Morlaix doit assumer son rôle de commune-centre, sinon il lui faudra fermer beaucoup de classes dans les écoles, collèges et lycées morlaisiens… Par ailleurs, l'UDB s'interroge sur la connaissance du dossier par les élus morlaisiens : en effet la Communauté d'agglomération n'a pas la compétence scolaire pour financer des locaux pour Diwan, de plus Diwan est une école privée sous contrat, ce contrat n'est valable que sur la commune de Morlaix.

L'UDB espère qu'à l'heure où les langues régionales sont enfin reconnues dans la Constitution de la République, la mairie de Morlaix n'apparaîtra pas comme le fossoyeur de la langue bretonne sur le pays de Morlaix.

Voir aussi :
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 9 multiplié par 7) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons