Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
L’UDB constate que Nicolas Sarkozy n’avait rien à dire aux Bretons à Crozon
Nicolas Sarkozy aura donc choisi le jour où l'ANSES (Agence Nationale de SÉcurité Sanitaire) confirmait, dans un rapport qui lui aura pris un an, la dangerosité des algues
Mona Bras pour UDB le 9/07/11 4:35

8 juillet 2011

Nicolas Sarkozy aura donc choisi le jour où l'ANSES (Agence Nationale de SÉcurité Sanitaire) confirmait, dans un rapport qui lui aura pris un an, la dangerosité des algues vertes, pour qualifier d'« intégristes » les professionnels de santé, les associations et les élus locaux qui ont mis en alerte les pouvoirs publics depuis des années. Il se sera même permis de choisir la Bretagne pour tenir ce discours incongru et décalé.

Plus grave encore, Nicolas Sarkozy a proposé comme « solution » au problème des algues vertes la multiplication des unités de méthanisation, ce qui constitue une vaste fumisterie puisque la méthanisation n'a aucun effet sur les quantités d'azote. À certaines conditions la méthanisation peut être une source d'énergie intéressante et une source de revenus complémentaires pour les agriculteurs mais ce n'est en aucune façon une solution aux excédents d'azote dus aux concentrations d'élevages intensifs.

À l'évidence totalement ignorant de la psychologie des Bretons, Nicolas Sarkozy aura également choisi la Bretagne pour présenter le nucléaire comme une solution « écologique ». Rêverait-il d'un Fukushimadec ?

Il n'aura même pas mis à profit sa visite pré-électorale menée au pas de course pour concrétiser le lancement par l'État d'un appel d'offres sur l'éolien offshore qui, à force de reports successifs depuis 9 mois, prend l'allure d'une Arlésienne. Ce matin la ministre Nathalie Kosciusko-Morizet assure que ce lancement officiel interviendra lundi ; les porteurs de projets et les collectivités qui les soutiennent financièrement ne sauraient tolérer une nouvelle volte-face.

Ce que les Bretons retiendront de la visite à Crozon, c'est que le président de la République en exercice n'avait rien à leur dire.


Pour l'Union démocratique bretonne, la porte-parole Mona Bras

Document PDF 22620_2.pdf Visite Sarkozy Crozon. Juillet 2011.. Source : UDB
Voir aussi :
Vos 3 commentaires
Yann Le Bleiz Le Samedi 9 juillet 2011 20:46
Il nous a dit, il y a quelques mois : "Prenez-vous en main!"
Il semble que c'est déjà beaucoup.
Les écossais, gallois, catallans, flamands, n'ont pas attendu un tel discours pour le faire... et ils sont loin devant nous!
Que souhaitez-vous de plus d'un Président Français?
(0) 

bernard guyader Le Dimanche 10 juillet 2011 07:52
Au delà des constats ....Jacobins / centralisme/ etc ...... depuis 30 ans même la Petite Cornouaille Britannique a fait plus d'avancés pour sa reconnaissance que toute la bretagne-réunie ... au delà des caricatures politiques ..Pourquoi en sommes nous seulement là ? La méthode ? Le dogmatisme politique ? . Notre avenir nous file entre les mains au plus grand plaisir de Sarko. de ses mentors et peut être aussi de ses enfants . A quand la fin du constat et la prise en main de notre destin ...ou faut il attendre la fin ... de la france ? Bernard Guyader
(0) 

Jean Herbert Le Dimanche 10 juillet 2011 09:39
Avec la méthanisation vous produisez de l'électricité et de la chaleur. Avec la chaleur vous pouvez concentrer l'azote qui sera ensuite envoyé dans la Beauce ou ailleurs, là ou ils en ont besoin. Il suffit de bien étudier un problème avant de critiquer systématiquement, sauf bien entendu quand c'est juste partisan!!!! Oui la méthanisation est bien une solution pour la Bretagne.
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 8 multiplié par 1) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons