Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
L’UDB apporte son soutien aux 145 salariés licenciés de la Compagnie bretonne de l’artichaut et dénonce l'attitude de la SICA de St Pol de Leon
La section du pays de Morlaix de l’Union démocratique bretonne (UDB) dénonce l’attitude de la direction de la SICA de Saint Pol de Léon qui propose un plan social minimum aux 145 salariés qui vont être licenciés de la Compagnie Bretonne de l’Artichaut (CBA) à Plouénan. L’UDB soutient les
Hervé Le Gall pour UDB le 10/06/05 22:26

La section du pays de Morlaix de l’Union démocratique bretonne (UDB) dénonce l’attitude de la direction de la SICA de Saint Pol de Léon qui propose un plan social minimum aux 145 salariés qui vont être licenciés de la Compagnie Bretonne de l’Artichaut (CBA) à Plouénan.

L’UDB soutient les salariés et leurs organisations syndicales dans leur demande d’une prime de 20 000 euro par salarié licencié. Ce n’est qu’une juste reconnaissance du travail réalisé par des salariés qui ont pour beaucoup de l’ancienneté et qui risquent de rencontrer des difficultés de reclassement. C’est pourquoi L’UDB demande aussi qu’une cellule de reclassement soit mise en place de manière à éviter que des salariés restent au chômage.

Par ailleurs, l’UDB dénonce le manque de stratégie économique de la Sica de Saint Pol de Léon qui aboutit à un réel gâchis économique et social. 145 emplois industriels vont à nouveau disparaître du paysage du Pays de Morlaix, déjà fortement éprouvé.

Pour l’UDB, La C.B.A. a pendant de nombreuses années servi de tampon à la Sica face aux crises légumières pour amortir la chute des prix des légumes frais. Ce rôle précis joué par la CBA dans l’organisation économique de la Sica, l’a empêché de développer sa propre stratégie économique, de développer sa gamme de produits et de s’adapter aux évolutions du marché.

Il aurait fallu une politique d’investissements et de recherche de nouveaux produits pour pérenniser les emplois de la CBA à Plouénan. Au lieu de cela la SICA s’est lancé dans une tentative de vente de la CBA qui a échoué, et dont l’aboutissement est le licenciement de 145 salariés.

Enfin l’UDB dénonce le fait que la CBA va se séparer de salariés qui vont être en partie remplacés par des saisonniers dans les périodes de pointe. Ce type de comportement est totalement inadmissible et contribue à renforcer la précarité des salariés et le sentiment d’insécurité.

Pour la section UDB du pays de Morlaix

Pierre-Yves Moal

Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 7 multiplié par 3) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons