Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
L'U.D.B. demande la mise en place du Gwen ha du devant les collèges du Finistère
Le Conseil général du Finistère vient de financer la mise en place de drapeaux devant les collèges du Finistère. L'Union Démocratique Bretonne du Pays de Morlaix et des Monts d'Arrée constate avec regret l'absence du Gwen ha du qui semble avoir été remplacé par le drapeau du Conseil Général
Nil Caouissin pour UDB le 6/07/09 5:47

Le Conseil Général du Finistère vient de financer la mise en place de drapeaux devant les collèges du Finistère.

L'Union Démocratique Bretonne du Pays de Morlaix et des Monts d'Arrée constate avec regret l'absence du Gwen ha du qui semble avoir été remplacé par le drapeau du Conseil Général. En effet pour l'U.D.B., le drapeau breton a toute sa place aux côtés du drapeau français et européen, montrant que les Bretons sont attachés à leur culture et ouverts sur le monde.

Cependant, l'U.D.B. estime qu'il est normal qu'une collectivité locale qui finance les travaux dans les collèges, le mentionne. En effet cela permet aux citoyens de visualiser concrètement les effets concrets de la décentralisation. L'U.D.B. n'ignore pas non plus l'attachement du Conseil Général du Finistère à la promotion de la langue et de la culture bretonnes, c'est pourquoi l'U.D.B. demande au Conseil Général de rectifier cette anomalie en ajoutant un Gwen ha du aux cotés des autres drapeaux.

Communiqué de la section du Pays de Morlaix

Cet article a fait l'objet de 1249 lectures.
Vos 4 commentaires
Pierre CAMARET Le Mardi 31 août 2010 23:27
Tres bien , cela risque de passer . Donc a defaut de grande victoire , encore une victoirette .Pourquoi pas apres tout .
(0) 

Ghildas Durand Touz Le Mardi 31 août 2010 23:27
Après avoir tant craché sur le Gwenn-ha-du, il est bien temps que l'UDB en fasse son étendard ! Rappelons que le Gwenn-ha-du fut dessiné par le graphiste Morvan Marchal, à la demande du PNB (Parti National B.), dans les années 30. Certains de ceux qui l'arborèrent, dans les années 40, y laissèrent leur vie. Tout comme d'autres d'ailleurs, qui, eux, restèrent fidèles au Kroaz-(z)Du (croix noire latine & liseret sur fond blanc) : l'étendard ancestral des Bretons, sur mer depuis toujours ou au champ d'honneur du côté des Marches de Bretagne ! Ar Groaz z-Du diffère de l'étendard du Souverain, qui lui, on le sait est : champ plein d'hermines sur fond blanc. J'ai vu, de mes yeux vu, dans la fin des années 60, des staliniens de l'UDB nettoyer leurs semelles sur nos Gwenn-ha-Du : au nom du progrès et de la démocratie sans doute ! Rappelons aussi la loi françouse, encore actuelle,concernant les bâtiments publiques : seul le triliw est autorisé : mais, heureusement, bien des Maires ont outrepassé la loi. Cela donne à réfléchir, ne serait-ce que cela ! Et j'espère ne pas abuser des commentaires !
(0) 

Stéphane Péan Le Mardi 31 août 2010 23:27
Juste une petite correction historique concernant le commentaire précédent. Le drapeau noir et blanc a été créé par le très jeune architecte Morvan Marchal en 1923 et non dans les années 30. Il flottait déjà a l'expo des Arts décoratifs de 1925, puis surtout de la grande expo internationale de 1927 ou la Bretagne soutenue par les 5 Conseils Généraux et les 2 chambres économiques tenait un pavillon moderne aménagé par les Seiz Breur. (voir conférence de Le Couédic :
SP
(0) 

Yann le Dantec Le Mardi 31 août 2010 23:27
Le tricolore est obligatoire, mais ça n'est pas le seul autorisé. Le drapeau européen est sur toutes les mairies ou presque, et rien n'interdit de mettre le gwenn ha du, le drapeau italien, etc. C'est une simple question de volonté.
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 9 multiplié par 0) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons