L'intelligence artificielle au service du portefeuille

-- Start-up --

Communiqué de presse de Cherpas
Porte-parole: Sarah Perrin

Publié le 4/06/21 14:50 -- mis à jour le 04/06/21 14:50

Le constat

Plus on reste longtemps chez le même opérateur, plus on paye cher. Une sorte de « taxe de fidélité ». Mais personne n’a envie d’envoyer des courriers tous les six mois pour changer de fournisseur d’électricité. Cherpas est la seule entreprise qui assure cette veille continue et s’occupe de la paperasse.

Une alliance originale

Cherpas, c’est le mariage improbable de la chaleur humaine pour s’occuper des utilisateurs, et de l’intelligence artificielle pour gérer les tâches fastidieuses.

Le système mis au point par Cherpas reproduit la finesse d’analyse de l’humain. Les processus étant désormais automatisés, le volume des utilisateurs peut croître.

Le modèle économique

Les opérateurs reversent à Cherpas une petite commission lorsque l’entreprise leur apporte un nouveau client. Comme un courtier. Pour le particulier, c’est gratuit.

Seul système à faire de la veille permanente, Cherpas s’adresse à 100 % des Français, et pas seulement ceux qui déménagent ou sont mécontents de leurs opérateurs.

mailbox imprimer
Sarah Perrin, attachée de presse de Cherpas, une start-up rennaise qui permet aux particuliers de faire des économies et de se simplifier la vie.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 5 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.