L?Institut culturel de Bretagne s?implique dans les 1ères Semaines Galloises qui auront lieu en Bretagne en 2013
Communiqué de presse de Institut Culturel de Bretagne
Communiqué de presse de Jean-François Le Bihan

Publié le 2/07/12 4:42 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

La Cité administrative de Cardiff, Boulevard de Nantes. En arrière-plan, l'Hôtel de Ville et le Musée national - Wikipedia CC-By-SA Les Semaines Galloises, premières du nom, se dérouleront sur l?ensemble de la Bretagne historique durant le mois de mai 2013, dans la même période que la Fête de la Bretagne et que la Journée de l?Europe qui a lieu le 9 mai. L'Institut culturel de Bretagne, dans la ligne de ses missions, prendra une part de l'organisation. Dans la suite des rencontres « Bretagne-Pays de Galles, au c?ur de l'Arc atlantique », à Saint-Nazaire et à Trignac, qu'elle avait organisées le 7 octobre 2011, la Section « Relations inter-celtiques et internationales » de l?Institut culturel de Bretagne a tenu une 2ème réunion d'organisation à la Maison de l?Europe de Brest, le 16 juin 2012, avec l'association Bretagne-Pays de Galles et les représentants de comités de jumelage impliquant les deux pays. Le c?ur du projet vise à une meilleure connaissance du Pays de Galles en Bretagne, par des échanges et des liens culturels, économiques et sociaux, en s?appuyant sur le réseau des Maisons de l?Europe et en partenariat avec tous les amis du Pays de Galles. Parmi les évènements proposés : le relai pédestre entre la ville de Gouesnou et sa jumelle galloise, Brecon, entre le 8 et le 12 mai 2013. La course est ouverte aux comités de jumelage qui souhaiteraient participer. Elle se fera sur un principe de 10 km avec un relai toutes les 30 minutes, et un retour en voiture. A Briec-de-l?Odet, 2013 marquera la célébration du 20e anniversaire du jumelage avec Ruthin (en gallois Ruthun où Ruth- = Ruz = Rouge). La salle de l?Arthémuse accueillera une exposition, des conférences, un fest-noz et d'autres spectacles. Le comité de jumelage de Lannion/Ploubezre-Caerphilly prévoit également des animations autour de contes gallois, ainsi que des portraits des «Gallois d?hier et d?aujourd?hui » dans l'hebdomadaire local, Le Trégor. Un vendeur d'oignons breton d'autrefois à Blaenau-Ffestiniog En 1908, lors des Fêtes celtiques de Brest, la Ville, dont le maire était le sénateur Paul Delobeau, avait financé la venue par paquebot de 142 personnalités britanniques, dont un grand nombre de Gallois et d'Écossais. A cette époque, les échanges économiques par mer concernaient tous les ports de Bretagne, lesquels importaient du charbon gallois et chargeaient, en échange, des denrées agricoles et du bois pour les poteaux de mine. Ce n'est pas donc pas par hasard que les deux capitales, Nantes et Cardiff, se sont jumelées. Contacts : Jakez Gaucher, Président de la Section « Relations Inter-celtiques et Internationales » de l?Institut culturel de Bretagne : jakez.gaucher [at] gmail.com Anne Marhic, Secrétaire de la section :  anne.marhic29 [at] gmail.com (voir le site)

Voir aussi :

mailbox
imprimer
logo
Institut Culturel de Bretagne / Skol-Uhel ar Vro. Développement et diffusion de la culture bretonne à l'ensemble de la Bretagne. Colloques, conférences, journées de travail, publications.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 7 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.