L'inspecteur Dupin revient : 8e polar breton de Jean-Luc Bannalec

-- Littérature --

Chronique
Par Philippe Argouarch

Publié le 14/08/19 17:04 -- mis à jour le 15/08/19 12:15

L'éditeur et écrivain allemand Jean-Luc Bannalec, de son vrai nom Jörg Bong, est est un docteur en littérature allemande, spécialiste de l’imagination et des enjeux esthétiques. Il a créé en 2012 le personnage du commissaire Georges Dupin, un inspecteur de police parisien qui débarque en Bretagne pour le boulot. Plus ou moins en exil, l'inspecteur, contrairement à ce que le lecteur pourrait imaginer, arrive en Bretagne dépourvu de tout préjugé et simplement désireux d'apprendre les coutumes et les traditions bretonnes afin de résoudre plus facilement les énigmes complexes qu'il doit solutionner. Sa secrétaire Nolwenn est là pour lui expliquer festoù noz et ankoù, mais aussi les subtilités du caractère breton à la fois abrupte et convivial, solitaire et festif, civique et rebelle, mais toujours honnête.

48583_1.pngHéritage breton

Depuis trente ans, Jörg Bong, propriétaire d’une résidence à Névez, près de Concarneau y passe tous ses étés. Amoureux de la Bretagne, de ses paysages et même de son histoire, il est, contrairement à des auteurs venus d'ailleurs, dépourvu d'idées préconçues sur les Bretons. Il campe ses personnages avec réalisme ou tendresse.

Jean-Luc Bannalec a déjà vendu des millions d'exemplaires de ses romans policiers. Il sort son 8e polar breton intitulé Bretonisches Vermächtnis en français «Héritage Breton». L'histoire se passe à Concarneau dans le cadre fictif d'un grand retour de l'époque glorieuse de la pêche et des conserveries de sardines qui firent un moment la prospérité de la ville, et tout particulièrement d'une douzaine de familles dont l'héritage va être au centre de l'histoire.

Concarneau est une ville que l'inspecteur affectionne tout particulièrement, puisque c'est là que se trouve son restaurant préféré L'amiral. Le restaurant fétiche de Georges Dupin existe vraiment et offre depuis l’été dernier, son livre de recettes, un guide gourmand intitulé La Cuisine bretonne du commissaire Dupin (Presses de la Cité), signé Jean-Luc Bannalec avec Arnaud et Catherine Lebossé. Face aux demandes croissantes d’entrecôtes, le plat préféré de l'inspecteur, les patrons de L’Amiral se sont résolus à inscrire dans leur menu la désormais célèbre entrecôte grillée du commissaire Dupin.Les heureux propriétaires de cet établissement sont devenus une étape incontournable des fans des romans, principalement des touristes allemands. On estime à un million le nombre de touristes allemands qui se rendent en Bretagne (les 5 départements) chaque été.

La série télévisée produite en Allemagne basée sur les romans a aussi été diffusée l'année dernière sur France 3 dans sa version française avec une audience autour de 15%. Elle a contribué à cette image de plus en plus positive de la Bretagne.

Voir aussi :
mailbox imprimer