-- Cultures --

L'Ile de Man, berceau de la démocratie, du droit des femmes et de la dévolution en Europe
Le timbre sur la Bretagne émis par l'Ile de Man en 2008.
Le timbre sur la Bretagne émis par l'Ile de Man en 2008.

L'Ile de Man étant à l'honneur au Festival interceltique de Lorient, il est indispensable de rappeler que ce territoire dépendant directement de la couronne britannique, mais qui a une large autonomie est le seul état qui ait jamais officialisé le gwennhadu. Ce drapeau breton figure sur un timbre poste émis en 2008.

Interceltisme

Cet état a le droit d'imprimer ses propres timbres et en mai 2008, l'Ile de Man sortait une série de sept timbres postes intitulée «interceltique» affichant les drapeaux et une phrase dans la langue de sept pays dits «pays celtiques»: l'Île de Man, l'Écosse, le Pays de Galles, l'Irlande, la Cornouaille, la Galice et les Asturies.

Chaque timbre a un texte dans la langue du pays et portant sur la langue du pays. Le timbre sur la Bretagne a «Hep brezhoneg, Breizh ebet» soit «Sans le breton, pas de Bretagne». La démarche de l'Île de Man s'inscrivait dans le cadre de la solidarité interceltique, mais aussi dans celle de l'Assemblée générale des Nations Unies qui avait proclamé 2008 l'«Année internationale des langues».

Le berceau de la démocratie, des Droits des Femmes et de la dévolution

L'Île de Man, un territoire autonome, reconnaît la souveraineté de la reine du Royaume-Uni, mais sans faire partie du Royaume-Uni ni de l'Europe.

Si la reine en est le chef d'État, l'Ile de Man a son propre parlement et son propre gouvernement. Westminster ne peut pas imposer d'impôts sans le consentement du parlement, exactement comme la Bretagne avant la révolution. Le parlement manxois ou «Tynwald» a le pouvoir de faire les lois du pays et la justice de Manx est indépendante. L'Ile de Man bat sa monnaie, la livre manxoise, et peut émettre des timbres postes comme on vient de le voir. Par contre, les Manxois ont la citoyenneté britannique.

L'Ile de Man a toujours fait preuve de vision puisque c'est le siège du premier parlement en Europe. Établi par les Vikings au VIIIe siècle, le Tynwald, serait le plus vieux parlement au monde avec une existence continue. C'est aussi le premier État européen à avoir donné le droit de vote aux femmes (en 1881).

Philippe Argouarch

Voir aussi :

Cet article a fait l'objet de 1288 lectures.
mailbox imprimer
logo
philippe argouarch est un reporter multi-média abp pour la cornouaille. il a lancé abp en octobre 2003. auparavant il a été le webmaster de l'international herald tribune à paris et avant ça, un des trois webmasters de la wells fargo bank à san francisco. il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de stanford. (voir le site) et (voir le site)

Vos commentaires :

Jack Le Guen
Dimanche 16 août 2015

Vous avez dit "Valeurs de la République" ?

PIERRE CAMARET
Dimanche 16 août 2015

L'Ísle de MAN, n'appartient pas a un Pays "ÜNE ET INDIVISIBLE".

PIERRE CAMARET
Lundi 17 août 2015

C'est une chose que j'admire chez les anglais ,leur habilite a s'accomoder aux situations presentes , basees sur l'Histoure , la Culture etc...

ABP l'avait signale il y a quelques temps : Les Iles Anglo Normandes reconnaissent la Reine d'Angleterre comme :Duchesse de Normandie.

On est loin de la rigidite et des absurdites de la Republique Francaise qui rase tout . Recemment un 1er Ministre Francais ( dont j'ai oublie le nom ) n'a t-il pas dit : En Alsace , il n'y a qu'un seul peuple , le Peuple francais , je connais l'histoire de l'Alsace ?????.

Peri Loussouarn
Lundi 17 août 2015

@ Pierre Camaret :

La différence entre la Grande-Bretagne et la France est que le royaume est un pays démocratique.

L'autre non.

Un problème de poussée indépendantiste en Ecosse ?

On organise un référendum et on fait le point.

un problème d'eurocepticisme ?

On organise un référendum et on fait le point.

En France, c'est différent...

On demande au peuple s'il veut poursuivre vers plus d'Europe : le peuple dit simplement non (à plus de 54 % tout de même....) et bien ce n'est pas grave, on fait voter le congrès pour obtenir le "oui" espérer !

Il paraît que les socialistes ont bon espoir de conserver la Bretagne aux prochaines régioneles :

"On conservera l'Aquitaine-Poitou-Charentes-Limousin, la Bretagne et Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon, peut-être l'Ile-de-France où ce sera serré. Pas plus», lance un conseiller ministériel déjà résigné.

Et bien moi, à l'écoute de mes frères bretons,

je peux vous dire que l'électeur socialiste se fait rare, très rare...

Il me fait penser aux ormeaux sur la côte du Léon : rare, et lorsqu'il est là, bien caché, profond, profond, profond....

Bertrand Finel
Mardi 18 août 2015

je pense plutôt, que le premier parlement d'Europe, s'il est bien viking, n'a pas été institué sur l'ile de Man, mais sur celle d'Islande "...Le plus vieux parlement d'Europe est celui d'Islande, l'Althing, à l'origine un conseil confédéral des clans viking (ère païenne, avant le Ixe siècle)" voir : (voir le site)

Damien Kern
Mardi 18 août 2015

Isle of Man. Island : bonne références. Ca me fait bien rigoler quand on explique, qu'une monnaie en dessous de l'euro et on se fait bouffer par la Chine. Les 600 000 élus français oublient toujours de diviser la richesse par le nombre d'habitants. Idem pour la croissance, qui n'est jamais publié par personne.

Moi aussi aussi j'ai fini par comprendre la souplesse et l'efficacité du modèle anglais. L'Angleterre a la décentralisation, responsabilisation comme méthode de gestion dans tout les domaines. ( Ils ont quand même l'expérience de première puissance mondiale jusqu'en 1918, et ensuite USA prend le relais )

Ils ont réussi la transition en Commonwealth. La France a voulu faire la même chose et s'est faite envoyer ballader. Même en EU, je pense qu'ils ont de plus en plus d'influence.

Non seulement ils ne touchent pas aux cultures historiques mais c'est ce qu'il y a de plus efficace. Principe universel, en suscitant l'adhésion, la confiance s'établit sans perdre son énergie dans le contrôle. Une image, prince Charles en Kilt.

Même les lois/jurisprudences sont décentralisées chez des juges très bien payés. Bien moins cher que l'armée d'élus en France qui empilent les lois politiques.

La France, c'est la volonté de tout unifier, un impot commun, des lois sociales communes. Les Dom Tom sont un gouffre financier, un % énorme de RMI.

Alors quand on réalise via une manifestation que ça ne marche pas comme prévu, on tente de compenser par un empilage de lois sur les déductions fiscales, on nomme des fonctionnaires qui controlent le bazar pour les abus de droit... etc. Si on les laissait faire, ils appliqueraient les même méthodes dans tout l'EU, de Brest jusqu'en Roumanie.

Les régions se plaignent. On leur donne d'abord des élections et des élus ... et finalement 1% du PIB à gérer.

Cornwall est la région la plus pauvre en UK. Le projet de devolution est aussi économique.

PIERRE CAMARET
Mercredi 19 août 2015

Je viens de dejeuner avec deux membres du Parti "Les Republicains "( Sarko) a Brisbane.

Bien entendu ils critiquaient la situation actuelle de l'hexagone . Je leur expliquais, ma Grande theorie : donnez la responsabilite aux gens ( Federalisme , par la decentralisation ) mais les francais et helas les Bretons ( la majorite ) n'en veulent pas . Ils ne veulent pas de responsabilites , ce qui leur permet de critiquer confortablement,sans risque . Ils adorent cela .

P. Argouarch
Jeudi 20 août 2015

@Finel Le Tynwald est le plus ancien parlement européen sans discontinuité. Le Althing a été interrompu entre 1799 et 1848.

P. Argouarch
Samedi 22 août 2015

@ Mikael Cohuet. Je vous ai écrit a live.fr mais aucune réponse

La constitution corse de 1755 donne le vote aux veuves et aux célibataires uniquement, donc je n'ai pas passé votre commentaire qui affirme qu'elle donnait le vote à TOUTES les femmes. Cela existait aussi sous l'ancien régime qui donnait le droit de vote aux veuves et propriétaires célibataires. Dans les assemblées urbaines ou les communes rurales, les femmes, lorsqu'elles étaient chefs de famille, possèdaient le droit de vote. La revolution a supprimé le droit de vote des femmes, local ou national.

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 3 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.