L'idéologie républicaine jacobine a été démolie le 2 juin 2018 à 1 heure du matin
Chronique de Philippe Argouarch

Publié le 27/10/19 12:36 -- mis à jour le 28/10/19 09:36
:

Ça s'est passé la nuit sur un plateau de télévision dans une émission qui, depuis, est sur la pente vers une disparition certaine, voire programmée. L'invité était l'écrivain et l'historien de la philosophie Michel Onfray.

Toutes les tirades quasi quotidiennes des valeurs républicaines et du "vivre ensemble" n'y changeront rien. L'idéologie mortifère de la gauche française et d'une grande partie de la droite, de l'extrême gauche et de l'extrême droite françaises, en fait de tous les partis hexagonaux a été démolie en 10 minutes implacables, incontestables et irréfutables.

D'habitude les protagonistes de la vérité historique ne sont jamais invités sur les plateaux de télévision, ou le sont mais pour y être ridiculisés. Sans doute que les producteurs ne se sont pas rendu compte de ce qu'ils diffusaient car tombant dans le cadre d'une émission de divertissement où presque tous les propos sont permis. La séquence a été vue par au moins 2,5 millions de personnes : 1,5 million de vues sur Youtube, 883 000 spectateurs sur France 2 et le reste sur TV5 Monde.

Philippe Argouarch

Cet article a fait l'objet de 1928 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 3 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.