-- La réunification --

L'identité bretonne de la Loire-Atlantique s'est réaffirmée à Clisson dimanche

Cliquer sur la photo pour l'agrandir, puis flèches clavier pour naviguer (25 photos)

Les Marches de Bretagne en fête, après-midi festive organisée par le Comité local de Bretagne Réunie : Vignoble nantais Midi breton (voir notre article) a lieu dans un point de rencontre de circuits de randonnées, au pied du château – qui a vu naître François II le dernier duc de bretagne père de la dernière duchesse Anne de Bretagne – et auprès du pont médiéval de la ville de Clisson : le square Mathurin Crucy est idyllique. Les organisateurs ont estimé qu'environ un millier de visiteurs sont venus. Leur initiative de 2009 a été renouvelée avec succès. (voir notre article)


Le but

Sensibiliser la population, les promeneurs à la réalité de l'identité bretonne de la Loire-Atlantique et particulièrement de la ville de Clisson, avec son histoire, ses vignobles de muscadet...


Les moyens

Envois d'un communiqué à la presse, et outre un bon article dans l'Hebdo de Sèvre-et-Maine, des affichettes posées ici ou là et le bouche à oreille surtout.

Proposer une après-midi d'échanges et une fête bretonne.


Sur place

– Le stand de Bretagne Réunie (voir le site) en deux parties. La distribution des imprimés de Bretagne Réunie sur la partition de la Bretagne, le projet proposé de découpage de l'Ouest de la France avec « 4 régions fortes plutôt que 6 régions faibles » sans unité ni identité..., ses enjeux économiques, des Courriers de l'Unité, magazine de l'association. L'autre stand pour la vente de drapeaux, autocollants, t-shirts, porte-clés etc. ;

– Le stand de KreaBreizh (voir le site) ;

– L'exposition sur la Bretagne commentée et expliquée inlassablement par un membre de Bretagne Réunie à un public attentif, réceptif et qui engage volontiers le dialogue ;

– Le jus de pomme en dégustation gratuite fabriqué sur place : Joseph Charueau, arboriculteur retraité, a apporté son pressoir et 250 kg de pommes prébroyées. Pour faire 160 litres de jus de pomme, sans pression ajoutée, par écoulement naturel, au début. On s'y pressait en effet pour un jus délicieux «Ce sont des pommes à couteau, pas des pommes à cidre, alors forcément c'est plus sucré !» expliquait-il !

– Une exposition artistique des tableaux de Anne Cadorel qui peint menhirs, peulven... des 5 départements bretons ;

– La musique de danse (1), les chants bretons (2) et les chants de marins des différents groupes invités, qui, dans cette vallée calme en cette claire journée, portaient bien : « Nous étions assez loin et tout à coup j'entends la cornemuse ! Et nous voilà ! » dit cette grand mère ravie qui s'installe avec sa famille pour un bon moment et repart avec les prospectus ;

– les danses bretonnes, gavottes, rond de Landeda, laridés, en avant deux, kost er c'hoat, plinn, an dro, valses, écossaise ou non, polkas, piquée ou non... il y en avait pour tous les goûts à ce fest deiz ;

– La distribution de tracts au public installé et aux passants, avec un mot d'explication, par les militants et sympathisants.


Les groupes invités

Toul Karr : Anne Cadorel au chant, Joseph Leroux au diatonique, Jean Hauray à la bombarde, Alain Bleuzenn à la guitare et Paolig Ladmirault (3) à la veuze. Chants et danses bretonnes ;

Moriad (La marée) : Anne Cadorel, Daniel Viau au chant et Agnès Jamet au diatonique et au chant. Chants de marins ;

– Des membres du Cercle celtique Olivier de Clisson invités en civil – après une fin de saison officielle, pour initier le public à la danse bretonne, accompagnés de leurs musiciens Iffig Lebreton, président du Cercle celtique, à la clarinette et Guillaume Blain au chant et guitare.

Apibôts un groupe de Vendéens de Saint-Hilaire de Loulay, qui ont choisi un répertoire celtique, Bretagne et Irlande et aussi Canada. Leur nom veut dire Les gars qui ne se prennent pas au sérieux.

En feed back, ajout du 27 septembre, le reportage video que TV Sèvre-et-Maine a réalisé ce jour-là : (voir le site) cliquer sur Bretagne Réunie.


(1) Video de la gavotte du Bas Léon sur ABP-TV : (voir le site)

(2) Video du Bro Gozh va zadoù par Anne Cadorel accompagnée de Paolig Ladmirault à la veuze, sur ABP-TV : (voir le site)

(3) Paolig Ladmirault est le petit-fils du compositeur breton Paul Ladmirault. Il réside à Nantes et est président de l'association « Les Amis de Paul Ladmirault » (voir le site) Avec Toul Karr il joue de la veuze, le binioù kozh du pays nantais, un octave plus bas.


Maryvonne Cadiou


Voir aussi :
©agence bretagne presse

Cet article a fait l'objet de 2597 lectures.
mailbox imprimer
Correspondante ABP depuis février 2007

Vos commentaires :

Yann Saig Karadeg
Lundi 20 septembre 2010

Penn kil ha troad

Ha gwir ....

Un vrai bonheur de vivre dans ce Pays!

Betek an trec'h

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 3 multiplié par 6 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.