Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
L’hymne européen le soir de l’élection, bientôt l’Europe des Régions? Chiche !
L'hymne à la joie entendu au soir de la victoire à la Présidentielle augure-t-il l'Europe des régions et une véritable décentralisation ?
Caroline Ollivro pour Breizh Europa le 11/05/17 10:14

Si la campagne pour ces Présidentielles 2017 a été plus qu’imprévisible, c’est sans surprise après le premier tour qu’Emmanuel Macron devient le 8ème Président de cette Vème République. Avec 66% des voix dans l’hexagone en sa faveur et plus de 75% dans les cinq départements bretons. Si l’on peut se féliciter en Bretagne d’avoir l’un des scores frontistes les moins élevés (24,7%) on ne peut que regretter à la fois la progression rampante du vote FN, la progression de l’abstentionnisme (20% en Bretagne et 25% en France) et toujours cette non reconnaissance du vote blanc alors que « Voter blanc, c’est s’exprimer ».

Malgré tout, les anti-Européens Marine Le Pen et avant elle Jean-Luc Mélenchon, qui souhaitaient également la disparition des régions, sont battus. Sans parler des anti-Européens « farfelus » Messieurs Asselineau et Cheminade qui ont été balayés dès le premier tour.

Monsieur Macron a marché, accompagné au soir du dimanche 7 mai, esplanade du Louvre, par l’hymne européen, « Ode à la joie ». Espérons que le nouveau Président s’inspire de ce qui marche dans les autres pays européens et œuvre pour l’Europe des régions. Qu’il introduise dans le pays une véritable décentralisation en plus de toutes les autres réformes nécessaires. Il faut en effet redonner du pouvoir aux régions à la façon de ce qui se passe ailleurs, comme par exemple dans les länder allemands, car c’est le socle de la réforme nécessaire du système politique et économique français, dont le centralisme est un véritable archaïsme en ce XXIème siècle.

Oui, nous espérons que le nouveau Président mettra la France au diapason des autres démocraties européennes, qu’il fasse signer et vivre la Charte des langues minoritaires par exemple, et qu’il fasse confiance aux régions en respectant leur histoire et leur géographie. Pour plus de démocratie, de proximité, de solidarité et de cohésion sociale.

Nous croyons en effet que si l’Etat français ne s’inspire pas de cette norme démocratique européenne, les années à venir risquent d’être sombres et difficiles pour tous les habitants de l’Hexagone. Pour éviter cela, il faut que ce quinquennat tourne le dos à ce jacobinisme stupide et destructeur du lien social, économique et civique.

Caroline Ollivro

Présidente Breizh Europa

logo
Breizh Europa est un mouvement autonomiste breton et fédéraliste européen. Site internet : (voir le site) Compte Twitter : @BreizhEuropa Page Facebook : Breizh Europa
Voir tous les articles de Breizh Europa
Vos 2 commentaires
Léon-Paul Creton Le Jeudi 11 mai 2017 11:49
[ …] " Pour éviter cela, il faut que ce quinquennat tourne le dos à ce jacobinisme stupide et destructeur du lien social, économique et civique. "
Rien quand lui tournant le dos une bonne part de la population prend beaucoup de risques qui ne seraient pas de leurs goûts !...
Une des méthodes pour éradiquer (comme objectif) chikungunya, dengue, malaria et fièvre jaune, a été, et est encore l’assèchement des marais et autres eaux stagnantes.
Pour moi, l’assèchement du jacobinisme_ bien fait et rapide_ suppose de réduire le milieu et ainsi ne plus alimenter ceux qui le créé et qui engendrent maladies et morts ! Il y a donc là avec l’assèchement, la bonne méthode. Et de plus écologique ! Puis nous pourrons enfin chanter « L’Hymne à la Joie »…avec joie.
Mais ceux "qui profitent de ces maladies", aiment tellement la nature primaire et primitive, donc ces zones « "naturelles". Et puis c’est du boulot d’assécher.
Á chacun, à chaque structure et organisation, de savoir et de comprendre s’il est ou non un propagateur, un muscle, un faisceau neuronal qui permet _et pour quelles raisons_ la pérennisation des vecteurs, et donc de la pathologie persistante.
Et vous ? Qu’en pensez-vous ?
(0) 

Jacques Le Jeudi 11 mai 2017 17:00
L'Europe des régions, mais n’était ce pas dans ce but que fut réalisée la "réforme territoriale" pour que des "petits" territoire comme la Bretagne (seulement 2,8 millions d'habitants...) puisse avoir une dimension "Européenne" en s'unissant avec une région voisine historiquement proche (les Pays de Loire) afin de former un ensemble cohérent et performant....???
Le Branchu pensait même à remettre le Cotentin en Bretagne...!
Déjà le chemin est montré par "notre région européenne" existante pour les élections des députés du parlement européen étant donnée qu'elle s'étend de "Brest à le Mans" en passant par "Royan et Angoulême"!
En plus les Bretons sont réunifiés, preuve que le projet de F.Holland s'inspirait du réel en rapprochant régions de France et régions d'Europe...!
Personnellement, vu qu' Angoulème (ancienne territoire breton en terre de France) nous a été rendu grâce à la région Européenne, je propose d'y ajouter également le territoire de Rambouillet et de Monfort-l'Amaury (dans les Yvelines) ainsi si le Pdt Macron le souhaite (c'est lui qui décide pour nous) l'ensemble de la Bretagne et de ses dépendances seront à nouveau réunifiées....
Il ne restera plus qu'à convaincre les Anglais de revenir dans l'UE, afin que l'ancien territoire de l'Honneur de Richemont redevienne la cerise sur notre gâteau breton...!
Macron grâce à sa vision "pro européenne", c'est sûr il sera canonisé en Bretagne.... il aura même le droit à sa statue à Carnoët!
=> Force est de constater qu'il n'est pas nécessaire d'attendre le FN pour avoir des projets délirant concernant la Bretagne....!
PS : Ne vous inquiétez pas, faute d'unité des Bretons pour reconstruire leur pays, la Bretagne finira par voter FN, c'est juste une question de temps...! Car pour l'instant en Bretagne, on fait tout comme les Français..!
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 3 multiplié par 5) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons