L'Histoire de Bretagne à la télé chaque semaine !

-- Histoire de Bretagne --

Interview
Par Hubert Chémereau

Publié le 11/09/15 0:52 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

On sait que les Bretons ignorent largement leur histoire et que l'école comme les médias en portent une certaine responsabilité. Une partie de ces lacunes vont pouvoir être comblées sur tous les cinq départements bretons et bien au-delà grâce à la diffusion d'une série historique en 23 épisodes, La Bretagne en Histoire.

La série est en effet diffusée sur les 4 chaînes de la TNT en Bretagne à des heures à bon taux d'écoute : chaque dimanche soir à partir du 13 septembre à 20 h 30 sur Tébéo, Tébésud, TV Rennes 35, avec des rediffusions durant la semaine suivante. L'épisode sera également disponible en replay sur le site de chacune des 4 chaînes. Télénantes a choisi le mercredi soir à 19 h 20, en alternance avec une série consacrée au romancier breton Jules Verne. Cela permettra à ce cycle de durer 44 semaines, c'est-à-dire toute la saison jusqu'aux vacances d'été. Dans ce cas également le site de la chaîne proposera La Bretagne en Histoire en rediffusion.

Il n'y aura donc pas de frontière pour l'histoire de Bretagne par internet, soit en replay, soit dans les bouquets proposés par les opérateurs comme Orange (par exemple canal 246 pour Tébéo) et Free (canal 366). Grâce au numérique, il n'y aura plus de frontière pour l'histoire de Bretagne !

La série La Bretagne en histoire sur tout le numérique breton !

Cette série consacrée à l'histoire de la Bretagne a été réalisée par le tandem Olivier Caillebot – l'intervieweur et réalisateur – et Jean-Jacques Monnier, spécialiste de l'histoire bretonne.

C'est une adaptation, en 23 épisodes de 13 minutes, de l'encyclopédie et du superbe coffret de CD édités par Skol Vreizh. Sur le mode de la conversation, avec de nombreuses images d'archives, cette série rend accessible à tous les publics la riche histoire de Bretagne (à découvrir chaque dimanche à 20 h 30, à partir du 13 septembre et le mercredi 16 septembre sur Télénantes).

Nous avons interrogé les deux auteurs, Olivier Caillebot et Jean-Jacques Monnier.

ABP : après avoir réalisé le livre audio et le coffret de DVD consacrés à l'histoire de Bretagne, pourquoi avez-vous conçu cette série ?

- OC et JJM : Si on veut toucher le public le plus large, il faut aussi passer par la télévision et internet. Nous avons contacté les 4 chaînes de la TNT qui diffusent sur les 5 départements bretons. Sur la base des livres et de l'audio-visuel déjà publiés par les éditions Skol Vreizh, ils ont été enthousiastes. Chacun a fait un effort pour que le manque de moyens financiers ne soit pas un obstacle, nous les premiers (bénévolat).

ABP : en quoi consiste cette série ?

- OC et JJM : C'est une version largement remodelée du film «Connaissance de la Bretagne des origines à nos jours». Chaque séquence dure 13 minutes. Elle comprend un rappel de la séquence précédente et, à la fin, une présentation de la séquence suivante.

Le rythme est donc nettement plus rapide, pour fidéliser un public nouveau. Bien sûr, on a conservé la forme de la conversation et l'illustration musicale très diversifiée, créée par une quarantaine de musiciens et de chanteurs.

ABP : le contenu est-il le même que celui des 2 DVD encore disponibles en coffret ?

- OC et JJM : On a fait quelques coupes en raison du format. Mais on en a aussi profité pour ajouter de nouvelles images, parfois très spectaculaires. Le montage étant nouveau, on a presque l'impression de voir un nouveau film ! Ceux qui ne veulent pas attendre 23 semaines pour voir toute la série peuvent encore se procurer le coffret «Connaissance de la Bretagne des origines à nos jours», toujours disponible aux éditions Skol Vreizh, en librairie et espace culturel, avec 40 minutes de bonus.

ABP : comment allez-vous faire connaître l'événement ?

- OC et JJM : Olivier, qui a réalisé le nouveau montage et de nouvelles prises de vues, et moi, sommes invités à présenter la série pour chaque chaîne. Pour Tébéo, que l'on reçoit dans le Trégor, ce sera un accueil en live dans l'émission «L'instant T» à 18 h à Brest cette semaine, à Lorient la semaine suivante. Bien sûr, on ira aussi à Nantes. Sur Tébéo, un reportage précède le premier épisode pour expliquer notre démarche. Il y aura aussi une bande-annonce.

Mais on a besoin de l'appui et du relais de tous pour que ce soit un succès et que des milliers de Bretons en sachent un peu plus sur leur Histoire !

ABP : Pourquoi ce énième projet ?

- OC et JJM : Cela représente une nouvelle diversification de notre travail initial, lui-même fondé sur 40 ans de travail de l'équipe d'historiens de Skol Vreizh. Et c'est toujours sous le label de Skol Vreizh.

Ainsi, l'histoire de la Bretagne sera accessible à la télévision et par internet, sans frontière !

On aura également la chance de pouvoir exporter le concept de la conférence-concert en Pologne, à l'initiative d'une association polonaise, à Olsztyn et à Elblag où nous nous rendrons avec deux jeunes artistes bretons renommés, un chanteur traditionnel et un musicien.

Notre propre cycle de conférences se poursuivra avec une 50e conférence-spectacle à Guipavas le 16 octobre et d'autres encore.

ABP : Pourquoi attachez-vous tant d'importance à l'Histoire ?

- OC et JJM : Qui ne connaît pas son histoire est condamné à la revivre ! (c'est une citation de... Karl Marx !)

Avec nos conférences nouvelles à Landerneau et à Lorient (FIL) cet été, on n'a pas su ce qu'étaient les vacances... Mais la Bretagne ne pourra faire face à ses défis qu'en les relevant collectivement. La connaissance de l'histoire doit y contribuer.

Elle conduit à la prise en charge des défis d'aujourd'hui.

Si plus de gens veulent en savoir plus, il y a toutes sortes de bons livres pour cela. Notre défi à nous, c'est de présenter l'histoire sous une forme vivante et moderne, en s'appuyant sur des faits incontestés. Si le public accroche, notre pari est gagné !

La réappropriation du passé nous concerne tous.

Interview réalisée par Hubert Chémereau

Émission de présentation sur Tébéo, jeudi 10 septembre, à partir de 12 h 30 : (voir le site)

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1857 lectures.
mailbox imprimer
Hubert Chémereau est correspondant de l'ABP à Saint-Nazaire. Il est historien et auteur d'articles dans ArMen, Chasse Marée, Place Publique (édition de Nantes).

Vos commentaires :

ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 1 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.

--Publicité--
yoran embanner