Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
L’euskara, entre progrès et décadence
EAJ-PNB est consterné du décalage sur le sort réservé à l’euskara, en Espagne et en France. Grâce à la modernité basque et espagnole, l’euskara est présente en Europe Grâce à la tolérance linguistique espagnole, l’euskara est désormais officiellement présent dans des institutions européennes. Le 16 novembre 2005, Jose Mari Muñoa, délégué
Benat 0teiza pour EAJ - PNB le 17/11/05 18:25

EAJ-PNB est consterné du décalage sur le sort réservé à l’euskara, en Espagne et en France.

Grâce à la modernité basque et espagnole, l’euskara est présente en Europe Grâce à la tolérance linguistique espagnole, l’euskara est désormais officiellement présent dans des institutions européennes. Le 16 novembre 2005, Jose Mari Muñoa, délégué aux Affaires Extérieures du gouvernement basque s’est exprimé pour la première fois, officiellement, en euskara, dans une institution européenne, le Comité des Régions.

Jose Mari Muñoa a déclaré : « c’est un grand jour pour le Comité des Régions d’Europe mais aussi pour l’ensemble de l’Union européenne ». Le pragmatisme, associé à un idéal finit par payer. EAJ-PNB avait conditionné son soutien à la Constitution Européenne, à une réelle présence de l’euskara, dans les instances européennes. C’est désormais une réalité et le début d’une belle aventure.

Dans le même temps, nous continuerons sans doute d’entendre des incantations dans le vide.

En Pays basque nord, la France laisse mourir l’euskara Côté Pays basque nord, l’horizon de court terme se limite à une éventuelle mansuétude de l’Etat pour le financement d’une hypothétique politique linguistique, attendue après des années de réunions, de palabres et d’usure militante. Résultat : parler d’officialisation de l’euskara est encore illusoire face à des dirigeants politiques énarques, épris d’universalisme français arrogant.

A ce rythme, en 2030, l’euskara aura quasiment disparu en Pays basque nord, tout en étant sans doute une langue officielle, en Europe et vivace en Pays basque sud.

Qui est porteur de civilisation aujourd’hui ?

JeanMarc QUIJANO Porte-parole de l’IBB

Euzko Alderdi Jeltzalea - Parti Nationaliste Basque se définit aujourd'hui comme un Parti basque, démocratique, participatif, pluriel, non confessionnel et humaniste, ouvert au progrès de civilisation pour le plus grand bénéfice des êtres humains. Notre formation politique possède une double identité : des valeurs humanistes de respect de la personne et le Pays basque en tant que nation européenne ouverte.
Voir tous les articles de EAJ - PNB
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 6 multiplié par 8) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons