Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
désolé cette photo n'existe plus
- Communiqué de presse -
L’Europe dit oui à la langue basque
Pas d’accord sur le budget au Conseil Européen le week-end dernier. Des attaques de moins en moins voilées qui viennent des officines anti-européennes contre l'euro. Une pause, qui pourrait durer longtemps, trop longtemps, dans le processus de ratification du Traité Constitutionnel Européen... Et bien sûr aucun plan B. Le NON au
Jacques-Yves Le Touze pour EAJ - PNB le 22/06/05 17:03

Pas d’accord sur le budget au Conseil Européen le week-end dernier. Des attaques de moins en moins voilées qui viennent des officines anti-européennes contre l'euro. Une pause, qui pourrait durer longtemps, trop longtemps, dans le processus de ratification du Traité Constitutionnel Européen...

Et bien sûr aucun plan B. Le NON au Traité Constitutionnel a donc favorisé la désunion en affaiblissant le projet commun. L’ enthousiasme des partisans du non, somme toute prévisible, en France ne s'est toujours pas manifesté et pour cause : l'heure n'est plus à la rhétorique sur un prétendu projet ultra-libéral mais plutôt au questionnement sur le grand marché économique que la France, au poids affaibli depuis le 29 mai, ne peut infléchir ni vers plus d’union politique ni vers plus de garanties sociales. L’influence de la France comme le souhaitaient les anti-européens français de droite et de gauche s’est réduite en Europe et une nouvelle réaction épidermique tel le repli sur soi-même isolationniste n’est pas à exclure.

Tout autre est l'atmosphère au Pays basque où le OUI l'a emporté et qui continue de voir ses efforts peu à peu récompensés. Ainsi à la demande des partis catalans et basques représentés à Madrid, le gouvernement espagnol a obtenu de ses homologues que soit rendue possible l'utilisation, entre autres, de l'euskara dans les instances européennes. Contrairement aux prophéties lancées par les Basques radicaux sur la fin de tout espoir de reconnaissance publique au niveau européen en dehors de son inscription dans la Constitution européenne, un pas significatif a été franchi dans la normalisation de cette langue qui sort donc un peu plus renforcée comme langue de communication. Ainsi après la Communauté autonome d'Euskadi et une partie de la Navarre, c'est une nouvelle avancée dans la reconnaissance de notre langue.

Quant au Pays basque nord, espérons que Paris rejoindra vite Madrid et Bruxelles dans le camp des europhiles modernes du XXIème siècle en accordant au basque le statut qu'il mérite.

EAJ - Parti Nationaliste Basque

Euzko Alderdi Jeltzalea - Parti Nationaliste Basque se définit aujourd'hui comme un Parti basque, démocratique, participatif, pluriel, non confessionnel et humaniste, ouvert au progrès de civilisation pour le plus grand bénéfice des êtres humains. Notre formation politique possède une double identité : des valeurs humanistes de respect de la personne et le Pays basque en tant que nation européenne ouverte.
Voir tous les articles de EAJ - PNB
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 8 multiplié par 6) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons