L'Etat s'en prend à la presse en ligne

-- Media et Internet --

Communiqué de presse de OMEB
Porte-parole: Gilles Delahaye

Publié le 18/12/13 18:13 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Nous apprenons via Médiapart que la haute administration du ministère des Finances a décidé d'appliquer à la presse en ligne un taux de TVA de 19,6 %, alors que la presse papier bénéficie d'un taux de 2,1 %.

Cette mesure viole le principe d'égalité d'une presse déjà soumise à un subventionnement arbitraire digne du pire des clientélismes de républiques bananières. Elle vise les journaux numériques qui refusent toute dépendance de la publicité, des subventions publiques et des industriels privés, elle met en péril l'indépendance de la seule presse qui ne vit que du soutien de ses lecteurs.

Voir aussi :
mailbox imprimer