L'essor de l'état breton du XIe au XVe siècle

-- Histoire de Bretagne --

Agenda de Jean-Jacques Monnier
Porte-parole: Jean-Jacques Monnier

Publié le 18/05/15 10:47 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Après le succès de la conférence d'ouverture, qui a rassemblé une soixantaine de personnes en plein « pont » de l'Ascension, la seconde conférence du cycle du Printemps des historiens a lieu à Camlez, au Couvent alternatif le jeudi 21 mai à 20h30. Elle est présentée par Frédéric Morvan (agrégé de l'université, docteur en histoire médiévale, auteur d'ouvrages) et consacrée à l'essor de l'Etat breton entre le XIe et le XVe siècle. Elle s'adresse, comme tout le cycle, au grand public.

L'historien de la Bretagne, Jean Kerhervé, a montré l'existence d'un Etat breton à partir du milieu du XVe siècle, un Etat éphémère qui n'a pas réussi à conserver son indépendance et sa pleine souveraineté. Cet Etat, qui fut une monarchie puisque son chef était le duc de Bretagne, n'est pas apparu en quelques années au XVe siècle, avec les ducs de la maison de Montfort, mais a mûri sur une longue période de plusieurs siècles, du XIe au XVe siècles, connaissant des périodes fastes et des époques de replis, de doutes, d'effacement, selon les aptitudes des ducs, selon les degrés de faiblesse de la féodalité bretonne et des puissants voisins de la Bretagne, les rois d'Angleterre et de France. Cet Etat a été construit pierre par pierre par des souverains et leurs administrations pour asseoir leur pouvoir sur un territoire de plus de 35 000 km². Des personnages plus ou moins célèbres se distinguent : Conan III et Abélard au début du XIe siècle ; Geoffroy Plantagenêt (le fils d'Aliénor d'Aquitaine) à la fin du XIe siècle ; Jean Ier et son fils, Jean II de Dreux dans la seconde moitié du XIIIe ; Jean V, Pierre II et bien sûr Pierre Landais au XVe siècle.

Une époque extrêmement riche dont la découverte ne peut qu'intéresser.

Les 4¤ demandés à l'entrée sont uniquement destinés à l'AEP de l'école Diwan de Louannec.

Voir aussi :
mailbox imprimer