Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
L'Espace Culturel de Bretagne à la Foire internationale de Nantes a accueilli de nombreux artistes de Bretagne
L'Espace Culturel de Bretagne ouvert à la Foire internationale de Nantes pour ses deux derniers jours, a été inauguré, en présence d'artistes et de membres de l'Agence Culturelle Bretonne de Loire-Atlantique, par Monsieur Éric Bertin-Maghit, directeur de la Foire. M. Bertin-Maghit a mis l'accent sur l'animation festive et culturelle chinoise
Maryvonne Cadiou pour ABP le 24/04/07 2:44

«L'Espace Culturel de Bretagne» ouvert à la Foire internationale de Nantes pour ses deux derniers jours, a été inauguré ( voir l'article ) en présence d'artistes et de membres de l'Agence Culturelle Bretonne de Loire-Atlantique, par «Monsieur Éric Bertin-Maghit, directeur de la Foire.»

M. Bertin-Maghit a mis l'accent sur l'animation festive et culturelle chinoise mise en place pendant la Foire, soulignant la nécessité d'allier festif et commercial. Souhaitant la bienvenue aux artistes bretons exposants, il a remercié Yves Averty [photo1], directeur de l'Agence Culturelle Bretonne, d'avoir organisé de nouveau cette année cette exposition particulièrement riche, déclarant en outre «On comprend maintenant qu'il faut associer le monde de l'économie au monde culturel. Plus de la moitié des visiteurs viennent à la Foire sans projets d'achat, il leur faut des propositions variées, multiples et le culturel et l'artistique y côtoient positivement le commercial.» L'amie d'un artiste fait remarquer lors du vin d'honneur qui suit «Mentionner cette prise de conscience est important, cela peut créer une émulation entraînante pour d'autres manifestations qui auront l'idée aussi d'associer art et commerce» d'autant plus, ajouta son ami, que «À la Foire de Nantes, c'est un vrai bonheur pour les artistes : ils sont très bien accueillis et invités gracieusement, ce qui est loin d'être le cas dans d'autres manifestations de ce genre.»

La Foire étant cette année à l'heure chinoise, on peut se demander : «Quel rapport entre la Chine et Nantes ? Plus largement, entre la Chine et la Bretagne ?»

«Yves Averty», directeur de l'Agence Culturelle, après avoir remercié le directeur de la Foire de recevoir des artistes bretons, présente deux nouveaux livres [photos2,3] : «An Neñva, T.1 : Rouanez ar forbanned» un manga de «Tian Beng Wee», le premier manga chinois «traduit en langue bretonne», par «Katell Leon, Visant Roue et Kristin David» et publié par un éditeur nantais en février 2006, les «Éditions du Temps» (voir le site) et (voir le site)

«Manga désigne en japonais les bandes dessinées en général. En français, ce terme désigne les bandes dessinées japonaises» (source Wikipédia (voir le site) [photos4,5]. «Pour leur dixième anniversaire, les Éditions du temps lancent donc ‹tOki›, une collection de mangas/manhuas, choisissant des séries innovantes qui font découvrir aux lecteurs la culture chinoise», extrait du site de l'éditeur.

L'autre livre «Bretagne : Terre des peintres, Breizh : Douar al livourien» [photo6] est co-édité par la région Bretagne et l'Agence Culturelle de Bretagne (voir le site) Ce livre est le fruit d'un voyage en Chine qu'ont effectué des artistes bretons dans le cadre de l'accord de coopération entre la Bretagne et la province de Shandong, pour les vingt ans de cet accord. C'est le superbe catalogue trilingue — chinois, français et breton — (traduction en breton par l'«Office de la langue bretonne» (voir le site) de l'exposition que des artistes de l'association «Spered Kelt» (voir le site) ont réalisée dans le Shandong. Toutes précisions sur (voir le site)

«Jakez Gaucher» [photo7], de Saint-Thois, Finistère, qui a écrit nombre d'articles et de livres sur la Bretagne et les Pays celtiques, est aussi artiste. Il expose, avec Spered Kelt, dont il est le secrétaire, des «Calligraphies» dont «la forme, aboutissement du geste, est à recevoir, un cadeau du Ciel, de l'invisible, toujours en mouvement, dont je n'ai saisi que l'instant...», écrit-il en présentation de son œuvre. «J'ai senti pousser en moi les fleurs de mémoires ancestrales, affinant ainsi ma perception des mondes subtils, d'ici ou d'ailleurs, pour laisser traîner ma plume poétique aux inspirations de l'instant présent.» Elles se nomment [photo8] : L'If de Ross, Le Chaudron du Dagda, Les Oiseaux du Sid, Le Gui sacré.

Pour les dix ans de «Poellgor an tarv», l'Académie du Taureau, l'Académie Bilingue des Arts de Bretagne, (voir le site) , «Joanna McKenzie-Farmer» nous offre un impressionnant taureau sur toile [photo9] ainsi que trois vaches pensives. Écossaise d'origine, Joanna McKenzie-Farmer vit depuis dix-neuf ans en Bretagne, près de Carhaix, Finistère, où elle peint depuis toujours, après avoir fait des études de Beaux Arts en Grande Bretagne. Elle est présidente de Poellgor an Tarv depuis deux ans.

«Vincent Courtin», de Poellgor an Tarv aussi, et de Saint Rivoal, Finistère, sculpte le granit, le kersanton et le marbre. En son impossiblité de venir à Nantes, voici des extraits de (voir le site) : «Depuis 1991, il vit et travaille dans les Monts d'Arrée au contact permanent de la nature qu'il essaie d'intégrer à sa sculpture.» Ses recherches ? «L'équilibre et l'harmonie par le travail de la courbe. La métamorphose infinie des formes.» L'énorme bloc poli de ‹marbre de Bretagne› [photo10] aux veines si intenses, c'est «Spered ar c'heff kozh», Esprit du vieux tronc, et, dans le même matériau, la «Vague» [photo11] est à jamais figée dans la pierre.

Parmi les nombreux artistes exposants qu'on ne peut tous citer, et dont on ne peut ici montrer toutes les œuvres exposées, mentionnons encore «Yann Quemeneur» de Rezé près de Nantes (voir le site) «Illustrateur pour une maison d'édition pour enfants et adolescents, il se consacre désormais entièrement à la peinture. La Bretagne est l'une de ses sources d'inspiration.» Il a toutefois illustré le très récent guide Nantes-Naoned bilingue de Pierre-Emmanuel Marais pour les éditions Yoran. Il décline ici les spirales celtiques dans un grand tourbillon de couleurs [photo12].

Rendez-vous est pris pour l'année prochaine, pour une nouvelle exposition à ne pas manquer à l'Espace Culturel de Bretagne, lors du dernier week-end de la Foire Internationale de Nantes-de-Bretagne.

Maryvonne Cadiou (texte et photos)

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1375 lectures.
Correspondante ABP depuis février 2007.
Voir tous les articles de de Maryvonne Cadiou
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 4 multiplié par 5) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons