L'éradication de l'Alsace jusqu'à son nom

photo Alsace.actu
photo Alsace.actu
Nous apprenons via le webmédia ALSACE.ACTU, que la nouvelle région Grand-Est va dépenser 150 000 euros (voir le PDF) pour enlever tous les panneaux "ALSACE" des autoroutes et les remplacer par Grand-Est. C'est ce qui pend aux nez des Bretons dès que la région Grand-Ouest sera mise en place, probablement par décret du gouvernement, après le départ de Le Drian qui surviendra un jour ou l'autre à l'occasion d'un remaniement ou d'un nouveau gouvernement.

Nous en profitons pour présenter l'intervention à Vannes lors du colloque de BREIZH IMPACTE de Pierre Klein, essayiste, président de l'Initiative Citoyenne Alsacienne et de la Fédération Alsace Bilingue. Klein raconte l'incroyable répression dont a été victime la culture germanique alsacienne et les germanophones depuis la fin de la seconde guerre mondiale.

Document PDF 43041-suppressionpanneauxalsace.pdf Document de la région Grand-Est sur le remplacement des panneaux ALSACE. Source : Grand-Est
©agence bretagne presse

.
mailboxEnvoyer par courriel imprimerImprimer

Auteur de l'article :

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003

Vos commentaires :

Lucien Le Mahre
Jeudi 14 septembre 2017

La "Région administrative Alsace" disparait à la suite du découpage inique et pseudo démocratique de 2014.

Il semble qu'il y ait malgré tout des recours possibles puisque cette opération a été jugée illégale par une instance européenne. Si du moins l'UE ne prend pas systématiquement le parti plus fort au détriment du plus faible.

Cependant, si les pancartes "Région Alsace" sont arrachées à grands frais, rien n'empêche nos amis alsaciens d'implanter des pancartes "Alsace" en leur lieu et place ! C'est la Région administrative que l'on supprime, pas le pays d'Alsace lui-même.

Normalement aux frais du nouveau Grand Est qui perçoit les impôts alsaciens et qui n'est pas en position de s'essayer à un négationisme hors de saison en supprimant autoritairement toute mention d'un territoire historique aussi flagrant. Ou sinon, tant pis, aux frais des citoyens, car il n'est pas envisageable d'entrer en Alsace sans en être dûment et loyalement averti.

Jacques
Jeudi 14 septembre 2017

Témoignage particulièrement intéressant et qui conduit à remettre en cause beaucoup d'images véhiculés par l'état français sur les Alsaciens.

Merci à ABP pour cette vidéo.

Loïc. L
Jeudi 14 septembre 2017

Sans doute que ça faisait partie des économies envisagée par la réforme régionale........

Luigi Barsagli
Samedi 16 septembre 2017

Très bonne vidéo et intervention de ce spécialiste alsacien... Le titre de l'article me semble t-il ne correspond pas complétement au contenu par contre

Écrire un commentaire :

Combien font 5 multiplié par 4 ?

Publicités et partenariat