L'entreprise bretonne Tilly-Sabco offre de reprendre tous les emplois des activités poulets entiers d'exportation de Doux
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 6/07/12 22:34 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Tilly-Sabco, dont le siège est à Guerlesquin (Finistère), est détenue à 100 % par Daniel Sauvaget.

Tilly-Sabco a réalisé un chiffre d'affaire de 125 M€ en 2011, essentiellement effectué par la commercialisation de poulets entiers surgelés sur les pays de la péninsule arabique (80 % du CA) avec un effectif de 330 personnes en CDI. Tilly-Sabco dispose d'une capacité de production de 65.000 tonnes de poulets entiers surgelés par an.

Dans le cadre du redressement judiciaire de Doux SA, Tilly-Sabco vient de déposer à l'administrateur judiciaire, une offre de reprise de l'activité Grand-Export de Doux de poulets entiers surgelés qui se rapporte à sa compétence.

Philippe Argouarch

Voir aussi :

mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 2 commentaires
bernard guyader
2012-07-08 12:20:20
Bon dia ...ne serait il pas temps de revoir la politique agricole bretonne !!! des poulets aux anti-biotiques ... mêmes bretons .. non merci .B.guyader
(0) 
Emilie Le Berre
2012-07-08 20:51:28
Parmis tant d'autres domaines, je crains qu'il faille attendre le mur.
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 2 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.