-- Festivals --

Le 47eme Festival Interceltique de Lorient 2017 vient de se terminer en beauté

Cliquer sur la photo pour l'agrandir, puis flèches clavier pour naviguer (9 photos)

Le 47ème Festival Interceltique de Lorient 2017 qui vient de se terminer en beauté ce dimanche 13 août, a accueilli 750 000 festivaliers pendant ces dix derniers jours.

Amy Macdonald et Gwennyn

La soirée du vendredi appartenait à la tête d'affiche, la star écossaise aux cinq millions d'album vendus, dont le pays était à l'honneur cette année... Amy MacDonald est venue en France uniquement pour ce festival. Elle revenait après cinq ans d'absence pour chanter ses plus grands succès comme  This is the life  , Don't tell me that it's over,  Down by the water ,  The leap of faith  ou  Prepare to fall  devant quatre mille spectateurs sous le chapiteau de l'Espace Marine. Ambiance du tonnerre et beaucoup d'émotions aussi bien avec l'artiste qu'avec le public. La star n'en attendait pas moins du public breton qu'elle avait déjà rencontré en 2007 dans ce même festival.

Elle fut précédée par la chanteuse bretonne Gwennyn assurant la première partie. L'artiste quimpéroise et son équipe de musiciens talentueux a donné un show exceptionnel. Chantant souvent en breton, elle a prouvé que la langue bretonne peut être très rock&roll. Le public connaissait ses chansons et a chanté avec elle.

10ème Trophée Camac de Harpe Celtique

Le samedi 12 août a eu lieu le «10ème Trophée Camac de Harpe Celtique ». Celui-ci a opposé huit artistes de styles et surtout d'origines variés. Il y en avait même deux d'origine japonaise. On a pu apprécier : Awena Lucas, Adrien Daussy, Aya Kiyono, Junshi Murakami, Vilaine Mayor, Morgane Gregory, Christophe Guillemot, Jessica Burton. Ce concours fut suivi d'une grande soirée dédiée à la harpe.

Trophée de musique celtique Loïc Raison

En parallèle, le même après-midi avait lieu la finale du «Trophée de Musique Celtique Loïc Raison» qui a récompensé le meilleur groupe de musique celtique parmi 15 participants sélectionnés. 

La Bretagne fut bien représentée pour cette dernière étape puisque deux des quatre formations retenues étaient d'origine bretonne.

Les finalistes furent les suivants :

Taouk Trio, le gagnant (Bretagne) : Trois amis d'enfance forme ce groupe depuis janvier 2016.

Clément Dallot (accordéon diatonique), Rémi Bouguennec (flûte traversière), Meriadec Lorho-Pasco (clarinette. Leur style est traditionnel très rythmé et dansant.

Arcanadh (Irlande) : Ce groupe existe depuis 2002. Il est composé de six musiciens qui font une musique unique grâce à leurs voix harmonieuses et des instruments variés. Ils chantent des traditionnels comme Sean-nos, des compositions anciennes et des tubes contemporains. Les instruments qu'ils utilisent sont : le violon, la mandola, la harpe, le piano, le banjo, la guitare, le sifflet.

Talskan (Bretagne) : groupe rennais, qui s'est formé en 2016 mélangeant la musique traditionnelle avec la guitare portugaise.

Elfen (Pays Galles) : mêlant chant et musique traditionnelle de leur pays soutenus par un violoncelle.

Le festival s'est terminé avec le Grand spectacle au stade du Moustoir, retransmis sur France 3.

Le festival a encore battu un record d'affluence malgré une météo mitigée.

mailbox imprimer

Journaliste-photographe ABP pour Rennes

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

Combien font 4 multiplié par 8 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées.

Ul Liam etrezomp ! Un Lien entre nous !
pub