L'Écosse pourrait être indépendante en mars 2016
Dépêche

Publié le 24/11/13 13:50 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Aujourd'hui, 24 novembre, le gouvernement écossais a dévoilé un programme pour l'indépendance, une sorte de guide de 670 pages vers cette étape de l'histoire du pays qui doit être tiré à 20 000 exemplaires et peut être obtenu sur demande.

Il avance que le premier jour de l'indépendance serait le 24 mars 2016, si les Écossais répondent oui à la question qui sera posée lors du référendum du 18 septembre 2014.

Le ministre des Affaires écossaises (Bureau pour l'Écosse - Scotland Office), Alistair Carmichael (gouvernement anglais) a répondu en disant que le vote était un danger très réel pour l'avenir du Royaume-Uni.

La date choisie par le gouvernement écossais, mené par le Parti national d'Écosse (SNP), renvoie au 24 mars 1603, date à laquelle les couronnes d'Angleterre et d'Écosse ont été réunies dans la personne du roi Jacques VI d'Écosse/Jacques Ier d'Angleterre.

En Bretagne, cette date correspond à 1514, quand Claude de France, fille d'Anne de Bretagne, fait à son époux et cousin, François Ier de France, donation perpétuelle du duché de Bretagne.

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Christian Rogel est spécialiste du livre, de la documentation et de la culture bretonne.
Vos 1 commentaires
Nicolas De Savoie
2013-11-25 23:49:18
Nous en Savoie, c'est 1860, date de l'invasion française sous couvert un plébiscite truqué et d'un traité d'annexion abrogé LE JOUR DE SA SIGNATURE par non respect de son premier article
on est les derniers et nous sommes encore cachés par un énorme mensonge de l'état jacobin
(voir le site)
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 4 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.