Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
L'avenir de la charpente maritime menacé dans le Finistère

A la veille de la session du Conseil régional qui débattra jeudi après-midi du projet de fermeture du LP Jean Moulin, la colère ne retombe pas chez les habitants du Cap qui subissent, comme tant d'autres, la disparition programmée des services publics dans leur territoire. Comme le laissait craindre cette décision de fermeture pour le moins précipitée, le transfert annoncé de la formation de Charpenterie de marine dans un autre lycée s'avère irréaliste. Aujourd'hui beaucoup craignent que ce soit la (...) - Actions et initiatives

pour FSU BRETAGNE le 13/12/17 21:53

A la veille de la session du Conseil régional qui débattra jeudi après-midi du projet de fermeture du LP Jean Moulin, la colère ne retombe pas chez les habitants du Cap qui subissent, comme tant d'autres, la disparition programmée des services publics dans leur territoire.

Comme le laissait craindre cette décision de fermeture pour le moins précipitée, le transfert annoncé de la formation de Charpenterie de marine dans un autre lycée s'avère irréaliste. Aujourd'hui beaucoup craignent que ce soit la fin de cette formation et avec elle, la disparition annoncée de savoir-faire faisant partie du patrimoine de la Bretagne.

La FSU, une fois de plus donne l'alerte. Vous lirez ci-dessous le Communiqué de presse de la FSU Bretagne. La mobilisation continue.

Communiqué de presse

Rennes le 13 décembre 2017

L'avenir de la charpente maritime menacé dans le Finistère

La présidence du Conseil régional de Bretagne a annoncé la fermeture du lycée professionnel Jean Moulin de Plouhinec à la rentrée prochaine. Les filières dispensées dans cet établissement doivent être transférées dans deux autres établissements : le Lycée des métiers du Bâtiment de Pleyben ainsi que le Lycée Pierre Guéguin de Concarneau pour la charpente maritime.

Le CAP charpente maritime est unique dans le Finistère, a d'excellents résultats et forme des apprenants qui travaillent ensuite dans des ateliers de renommée mondiale, comme par exemple les chantiers du Guip à Brest.

Selon nos informations et contrairement à ce qui a été annoncé, le lycée Pierre Guéguin ne sera pas en mesure d'accueillir la formation en charpente maritime à la rentrée prochaine. En effet les travaux en atelier dispensés dans cette filière nécessitent la construction d'un tout nouveau bâti qui ne pourra pas être effectuée pour septembre prochain.

Selon toute vraisemblance il n'y aura donc aucune formation de charpente maritime dispensée en Finistère lors de l'année scolaire 2018-2019. Les expériences passées au niveau national de filières n'ayant pas accueilli d'apprenants pendant une année scolaire montrent toutes que ces filières ont rapidement fermé par la suite.

Outre l'existence d'un lycée de proximité important pour le Cap Sizun, c'est donc l'avenir de la filière de formation en charpente maritime, amenant à des métiers faisant partie du patrimoine de la Bretagne qui est donc menacé aujourd'hui.

La FSU exige qu'il n'y ait pas d'année blanche dans la filière charpente maritime et demande au Conseil Régional qui se réunira en session les 14 et 15 décembre de ne pas voter la fermeture du lycée Jean Moulin de Plouhinec.

Voir aussi :
mailbox
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 9 ?