L'atelier d'écriture dans le cercle de pierres de Koad Sav Pell
L'atelier d'écriture dans le cercle de pierres de Koad Sav Pell

L'atelier du Centre Culturel Juliette Drouet de Fougères, sous la houlette de Marc Baron, a depuis de nombreuses années pris l'habitude de se déplacer dans des lieux particuliers. Ce soir, mercredi 9 juin, pour la dernière séance de l'année, l'équipe bénévole de Jean Loup Le Cuff, sur le site historique de la Rencontre à Saint Aubin du Cormier, avait allumé un grand feu de bienvenue pour recevoir les écrivants de cet atelier, leurs bons mots, leurs sourires et même leurs grillades. Ecrire c'est bien, le faire dans la convivialité c'est encore mieux ! Et c'était là aussi l'occasion pour les participants de découvrir ce site historique, lieu d'une bataille importante pour le destin de la Bretagne... Rappelons aussi que les textes des participants seront lus au théâtre Victor Hugo de Fougères le jeudi 24 juin à 20h30 (entrée gratuite). Sans aucun doute encore un bon moment qui se voudrait aussi convivial que culturel. Sous des textes burlesques et légers peuvent se cacher des pensées profondes et s'exprimer des émotions des plus intenses, tous ceux qui se frottent à l'écriture le savent bien.

Serge Prioul, 10/6/10.

Cette superbe soirée de rencontre et d'échange, avec l'atelier d'écriture de Fougères, fait partie de ces moments qui font vivre le lieu de Koad Sav Pell dans la paix et la convivialité, et donne du sens à notre entreprise de mémoire… Espérons qu'il y en aura encore beaucoup d'autres !

Jean-Loup Le Cuff, 11/6/10.

Cet article a fait l'objet de 1049 lectures.
mailbox imprimer

En 2000-2001, notre collectif de défense s'est opposé avec succès au projet profanateur de site départemental d'enfouissement d'ordures ménagères sur la partie nord / nord-est du champ de l'importante bataille européenne et franco-bretonne de 1488, qui entraîna la perte d'indépendance de la Bretagne. Là reposent environ 8.000 hommes de dix nationalités différentes, Anglais, Germains, Français, Flamands, Suisses, Espagnols, Basques, Napolitains, Gascons et de nombreux Bretons…. Cette affaire a mis en lumière méconnaissance et irrespect pour l'Histoire Bretonne, qui n'est toujours pas enseignée dans les écoles des cinq départements de Bretagne.
Aujourd'hui, en pleine construction européenne, et avant que ne repoussent les ronces de l'oubli sur notre histoire plus que millénaire, nous voudri

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 3 multiplié par 7 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.