L'Amérique de John Steinbeck - exposition à La Halle de Paimpol du 3 au 31 décembre 2022
Agenda de I.R.

Publié le 11/11/22 12:00 -- mis à jour le 14/11/22 13:54
Date de l'évènement : le 03/12/2022 à 14 h à Paimpol

PRESENTATION DE L’EXPOSITION

« L’Amérique de John STEINBECK »

Par Isaline REMY – écrivain, journaliste, commissaire de l’exposition

Organisée par l’ACADEMIE DES LETTRES – basée à Saint-Quay-Portrieux – France

Conférence Salle Mauffret - Capitainerie - à 14 h 30 - par Michelle BRIEUC

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous !

La genèse :

C’est lors d’une visite au National Steinbeck Center, le musée de Salinas en Californie, où j’étais reçue en qualité d’écrivaine, que je me suis vue proposer par Michele Speich, directrice exécutive, et son équipe, de réaliser en France-Bretagne une exposition afin de perpétuer l’œuvre du grand écrivain qui a marqué son siècle et l’Histoire de l’Amérique jusqu’à nos jours. La Bretagne et plus précisément la région Costarmoricaine parce que Louis Guilloux, grand écrivain briochin, dont nous sommes très fiers, était son traducteur. Les deux hommes sont des figures emblématiques et nous souhaitions les rassembler en quelque sorte.

Mon équipe et moi-même avons donc accepté ce défi.

La mise en œuvre :

En rentrant en France, nous nous sommes mis au travail et avons commencé par constituer une documentation et avons étudié l’œuvre complète de John Steinbeck. Puis, petit à petit, nos recherches nous ont conduits à emmagasiner des objets, des tableaux, des affichettes, des journaux et avons réalisé des photographies du musée de Salinas, sur toiles, prises lors de notre visite, puisque nous étions autorisés à les diffuser pour l’évènement. Nous avons donc alimenté la construction du projet en commençant ainsi.

Le plus difficile était de trouver un lieu qui puisse l’accueillir. Nous avons donc pris contact d’abord avec l’Institut Franco-Américain de Rennes, et lui avons présenté notre projet qui fut accepté d’office avec enthousiasme par Madame Liliane Kerjan, directrice en poste, écrivaine et spécialiste de la littérature américaine. Durant plusieurs mois, presque deux années, nous avons travaillé ensemble mais la fatalité de la Covid a arrêté ce projet qui devenait d’envergure avec projection au cinéma et thématique à la bibliothèque de l’Institut. Entre temps, Liliane Kerjan, octogénaire pourtant très dynamique a été mise en retraite, et quelques mois plus tard nous avons appris son décès. Notre intention du départ fut donc arrêtée, la nouvelle direction ne souhaitant pas se lancer dans l’aventure. Mais ce refus devint salutaire.

L’exposition envisagée restera latente pendant plusieurs mois, car étions à la recherche d’un nouveau lieu se prêtant parfaitement au contexte.

Un lieu à la hauteur de l’écrivain :

Nous avons donc contacté la mairie de Paimpol et son service culturel, possédant La Halle d’exposition, car c’était exactement ce volume et cet écrin qu’il nous fallait. Après délibération au Conseil, un accord a été conclu entre nous. Nous remercions Monsieur Goulven Morvan, Madame Ghislaine Muller, et Madame Marie Heulard, pour leur confiance et étroite et précieuse collaboration, sans oublier surtout Madame Fanny Chappé, mairesse de Paimpol.

L’aventure pouvait donc reprendre, et à Paimpol ! ce qui aurait ravi Monsieur Louis Guilloux, en bon voisinage puisque nous ne sommes pas très loin de chez lui...

Perdurer son œuvre :

Notre but, et pour être fidèles à la demande de Michele Speich et de son staff, c’est de faire connaître au plus grand nombre cet écrivain américain qui a marqué son siècle et les suivants. Les messages qu’il nous laisse dans ses écrits sont toujours d’actualité, et « Les Raisins de la Colère » entre autres, n’ont pas pris de rides au regard de notre société actuelle. Son parcours atypique, ses engagements, son patriotisme, son humanisme, sont un exemple à suivre. Son écriture s’adresse à toutes les générations puisqu’il a écrit également pour la jeunesse. Des photographies, des coupures de journaux, des livres, des objets et la reconstitution d’un petit boudoir seront présentés au public. Nous voulons y déposer son âme. 120 ans après sa naissance.

La conférence :

Et pour l’exprimer, et développer la vie et l’œuvre de John Steinbeck, nous vous renvoyons à la conférence que donnera Michelle Brieuc, écrivaine et conférencière, le vendredi 16 décembre 2022, à 14 h 30 à la Salle Mauffret de la Capitainerie. Elle nous contera la vie et l’œuvre de ce Prix Nobel de Littérature.

Un moment d’exception et interactif où les élèves de tous les établissements, de Paimpol et de la région, sont invités à nous rejoindre pour le redécouvrir ou le découvrir pour certains.

Voici sa présentation :

John Steinbeck (1902-1968)

Écrivain réaliste du quotidien des gens de l'Ouest américain

Né en 1902, dans une vallée de la Californie qui hantera plus tard son œuvre, John Steinbeck est issu d'une famille de modestes fonctionnaires d'origine allemande. Écrivain américain engagé, John Steinbeck a reçu le prix Nobel de littérature en 1962. Il est considéré comme l'un des plus grands écrivains américains de l'entre-deux-guerres. Ses romans témoignent des conditions de vie difficiles du prolétariat américain après la crise de 1929, explorant les thèmes du destin et de l'injustice, notamment chez les travailleurs et fermiers opprimés. Grâce à ses œuvres, Steinbeck a été capable de donner une voix aux ignorés.

Les œuvres de Steinbeck continuent de bien se vendre et, est placé au 1er rang des écrivains de sa génération, il est considéré comme « un géant des lettres américaines ».

Contact : academiedeslettres [at] laposte.net

Document PDF 56360-afficheexposteinbeck.jpg Affiche exposition John Steinbeck. Source : AFFICHE A.L.

0  0  
mailbox
imprimer
Ecrivain, journaliste de presse écrite dans le domaine des évènements culturels et festifs.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 8 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.