Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
L'Alsace auditionnée au Parlement européen le 14 juin
Après la réunion D'EBLUL-France et de l'Association des Régions de France au Parlement européen, le 18 mai, l'Intergroupe "Minorités nationales traditionneles, régions constitutionnelles et langues régionales" continue son tour de France. Après la Catalogne fin avril et avant la Bretagne à l'automne, l'Alsace a été auditionnée le 14 juin.
Tangi Louarn pour EBLUL France le 18/06/06 16:03

Réunion de l’Intergroupe des Minorités Traditionnelles, des Régions Constitutionnelles et des Langues Régionales, présidée par M. Csaba Tabajdi le 14 juin 2006 au Parlement Européen - Strasbourg

Une réunion d’information pour l’Intergroupe des Minorités Traditionnelles, des Régions Constitutionnelles et des Langues Régionales s’est déroulée au Parlement Européen pour faire le point sur la situation actuelle de la culture et de l’identité de l’Alsace. Elle s’est déroulée en présence de nombreux parlementaires et de M. Rieffel, haut fonctionnaire.

Les invités, M. Justin Vogel, vice-président du Conseil Régional d’Alsace et président de l’office pour la langue et la culture d’Alsace (OLCA), M. François Schaffner, président de Culture et Bilinguisme d’Alsace et de Moselle et M. Philippe Elsass de l’association Culture et Bilinguisme d’Alsace et de Moselle et vice-président d’EBLUL - France, ont exposé l’histoire des langues utilisées en Alsace, leur statut actuel et les efforts réalisés notamment par l’OLCA pour revaloriser le dialecte alsacien.

Les parlementaires ont pu constater le recul catastrophique de la langue historique de l’Alsace dans ses formes dialectales et littéraire (l’allemand standard), comme le montrent les statistiques qualifiées de « terribles » par M. Tabajdi. Ils ont aussi pu prendre connaissance des efforts déployés par les collectivités territoriales, les associations, les parents pour sauvegarder et développer leur langue régionale, notamment par les classes bilingues à parité horaire, français –allemand et une familiarisation aux dialectes. Ils ont pu se rendre compte que la langue dite régionale d’Alsace était de par ses dialectes et l’allemand standard, une langue de proximité et une langue internationale, la plus utilisée en Europe, mais qu'elle avait fait l'objet d'une campagne d'éradication systématique et ne bénéficiait d'aucune protection législative.

M. Tabajdi a conclu la séance en déplorant que la réconciliation franco-allemande tant vantée se soit faite aux dépens des Alsaciens et en rappelant qu'il était urgent que la France ratifie la Charte Européenne des langues Régionales ou Minoritaires, ratification qu'elle exige des nouveaux Etats membres. Il ne peut pas y avoir de doubles standards en Europe, les anciens pays membres ne peuvent ignorer les droits dont ils exigent le respect par les nouveaux états membres, a-t-il martelé, avant d'appeler de ses vœux une "réconciliation franco-alsacienne".

Cet article a fait l'objet de 1070 lectures.
ELEN-Eblul France, coordination associative pour les langues régionales, membre du Réseau Européen pour l'Egalité des Langues (European Language Equality Network ELEN), oeuvre à la défense et à la promotion des langues de France. ELEN-Eblul France dispose du statut consultatif auprès de l'Agence des droits fondamentaux de l'Union Européenne et du Conseil Economique et Social des Nations Unies.
Voir tous les articles de EBLUL France
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 6 multiplié par 0) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons