L'agriculture bio augmente de 10 % par an en région Bretagne
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 22/02/17 16:16 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Dans sa troisième édition de sa « Course zéro pesticide », Greenpeace publie les nouveaux résultats et classe les enseignes de la grande distribution selon leurs engagements à supprimer les pesticides dans les fruits et légumes. En tête on retrouve Carrefour et Monoprix. On notera que Leclerc qui faisait figure de mauvais élève ( voir l'article ) a relevé le défi et progresse à la 3e place. Leclerc s’engage désormais à réduire de 50 % l’usage des pesticides dans la production de ses fruits et légumes d’ici à 2020.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Pour Greenpeace, la grande distribution doit soutenir les agriculteurs car près de 70 % des ventes de fruits et légumes frais en France se font en grandes surfaces : "Les enseignes de la grande distribution doivent jouer un rôle décisif pour aller vers une agriculture écologique". Greenpeace leur demande "d’éliminer en priorité les pesticides les plus dangereux, de soutenir les agriculteurs qui s’engagent à produire sans pesticides et d’être transparentes envers les agriculteurs".

La France championne mais on progresse

L’Hexagone caracole toujours en tête des pays les plus consommateurs de pesticides : deuxième en Europe, derrière l’Espagne, et quatrième au monde. Pour rappel, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a déclaré que la plupart des pesticides et des herbicides, étaient dangereux pour la santé et ceci dès 2002, il y a 15 ans. L'année dernière la France s'est abstenue lors du vote européen sur l'interdiction du Roundup (qui contient du Glyphosate, un produit très dangereux). Le Roundup est autorisé jusqu'à fin novembre 2017 date à laquelle un nouveau vote aura lieu. Nous rappelons que depuis le 1er janvier, les pesticides sont interdits dans les espaces publics. En 2018 les néonicotinoïdes (les tueurs d’abeilles) seront interdits. En 2019, les jardiniers amateurs devront se passer des produits phytosanitaires pour cultiver leur jardin.

La Bretagne en marche vers un territoire bio

Au 1er janvier 2016, la région Bretagne comptait 2 038 fermes bio soit 5,9 % des fermes bretonnes. En 2015, 229 nouvelles fermes ont choisi de produire bio. Sur l’ensemble de la région bretonne, 73 199 hectares sont cultivés selon le mode de production biologique, soit 4,5 % de la surface agricole régionale. La croissance du bio en région Bretagne est de 10 % par an (en nombre de producteurs). Chiffres de l'Observatoire de la production biologique en Bretagne (voir le site)

Document PDF 41783-dp_coursezeropesticide_2017.pdf Classement des Grandes Surfaces dans la course zero pesticide.. Source : Green Peace
Voir aussi :

mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 1 commentaires
  Loïc. L
  le Dimanche 26 février 2017 10:56
À ceux qui considèrent qu'il faut des pesticides pour produire plus: un champ bio semé de 3 types de graines (céréale + une plante pour animaux et je sais plus) :
la moissonneuse batteuse a dû réduire de moitié sa vitesse de moisson habituelle à cause de la densité des plantations du champ.
Anecdote provenant d'un membre de ma famille agriculteur des côtes d'armor.
L'agriculture lanplus productive en matière organique est celle pratiquée par feu lez aztèques, et encore pratiquée aujourd'hui par des paysans pauvres: un plant de maïs sert de tuteur à la plante des haricots, + au pied de ceux là une plante fourragère qui apporte de l'azote. Il n'y a rien de plus productif, seulement il n'existe aucune machine pour ramasser cela automatiquement.
Il faut avoir la modestie de penser que la modernité n'est pas forcément la meilleure solution, et que l'empirisme a de la valeur.
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 3 multiplié par 0 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.