L’agriculture au coeur du développement de la Bretagne
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 12/02/11 0:11 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Jacques Jaouen, président de la Chambre d'agriculture du Finistère et de la Chambre régionale d'agriculture de Bretagne était aujourd'hui à Quimper pour parler à la presse et présenter l'agriculture comme "le coeur du développement de la Bretagne".

Constatant que l'agriculture est le "Poumon économique de notre région" et que " l'agriculture connaît aujourd'hui une situation économique difficile", Jacques Jaouen a déploré que " les agriculteurs sont confrontés à une surenchère réglementaire insupportable et à une opposition systématique à tous leurs projets".

L'agro-alimentaire génère 30 % des emplois de la région Bretagne.

Jacques Jaouen a affirmé avec force qu' "Il faut remettre l'économie au centre de nos préoccupations. C'est l'économie qui préservera l'emploi. C'est l'économie qui permettra d'investir en faveur de l'environnement".

La Chambre d'agriculture du Finistère lance un appel pour que les élus "défendent enfin leur économie". Au cours de la première quinzaine de mars, la Chambre d’agriculture du Finistère a convié tous les élus locaux et territoriaux du département du Finistère ainsi que les candidats aux cantonales aux 6 réunions qu’elle organise à leur intention.

Voir le dossier complet en PDF

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch

Document PDF 21280_2.pdf Agriculture et environnement. Source : Chambre d'Agriculture du Finistère

mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 4 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.