L'AFB-EKB réagit vivement après les propos d'un membre du cabinet de M. Ferrand

"Il n'est pas facile de trouver un jeune qui sache lire et écrire correctement en centre Bretagne", vient de déclarer un membre du cabinet de Mr Ferrand, ministre d' Etat et député de la circonscription Carhaix-Châteaulin.

logo 42 42305_1.jpg logo

Nous trouvons ces propos scandaleux car ne correspondant en rien aux réalités de la jeunesse bretonne. Faut-il rappeler à ce personnage, sans doute élevé au biberon de l'ENA, que la jeunesse bretonne est une des plus diplômées de l'hexagone. Que la Bretagne compte le plus fort pourcentage d' universitaires et de chercheurs de haut niveau par habitant. Qu'il existe en Bretagne trois centres universitaires, Brest, Nantes (université fondée en 1461) et Rennes qui recouvrent toutes les disciplines les plus pointues sans compter les centres spécialisés dans les sciences de la mer, l'agroalimentaire ou la formation maritime.

Cette déclaration ne fait que reflèter les clichés éculés et les a-priori infondés qui règnent encore au sein d'une nomenclatura parisienne où dominent toujours l'esprit de caste et l'autoreproduction. Il est permis de s'étonner qu'un ministre d'Etat ne contrôle pas mieux sa communication. M. Ferrand aurait-il laissé tenir de tels propos sur la jeunesse de son département d'origine, l'Aveyron ?

Quant à ce membre du cabinet, nous lui posons cette simple question : sait-il comprendre, lire et écrire correctement la langue bretonne ? Et puis quelles ont été les initiatives prises pour faire que cette jeunesse trouve emplois et reconnaissance méritée dans son territoire d'origine ?

Pour le bureau de l'AFB-EKB,

Dr Jean Louis LE MEE

.
Cet article a fait l'objet de 1126 lectures.
mailboxEnvoyer par courriel imprimerImprimer

Auteur de l'article :

Alliance Fédéraliste Bretonne - Emglev Kevredel Breizh

Construire une Bretagne harmonieuse, réunifiée. Favoriser la prise de conscience identitaire et politique de la population.

Vos commentaires :

Loïc. L
Vendredi 26 mai 2017

Les propos insultants contre les Bretons ont apparemment toujours cours; comme il y a un siècle.

Sinon, pour lui répondre, Je signale que je travaille dans un départ de recherche aeronautique, dans le sud de la France, dans lequelle il y plus de 10% de bretons...

Luigi Barsagli
Samedi 27 mai 2017

Aucun communiqué à part le vôtre sur ABP. Sidérant.

On comprend de suite pour qui roule une bonne partie de l'EMSAV.

Léon-Paul Creton
Samedi 27 mai 2017

Pas d'ouverture d'enquête par le parquet de Brest ! Il laisse lui aussi les électeurs faire le boulot???

"Les électeurs trancheront " disent les uns et les autres, comme le nouveau premier ministre!

Cet élément de langage qui devient "à la mode", de plus en plus récurent, me met dans une profonde et triste colère. Des électeurs qui ont l'intelligence et la morale, dans de multiples lieux, d'élire et réélire des délinquants avérés et condamnés dont les Balkany sont emblématiques, me laisse pantois!

Les bulletins de vote de fans politiquement conditionnés dans un sens ou un autre, sans connaissances des dossiers, sauf opinion faite sur des analyses de journalistes et de chaînes d'info, seraient ceux qui " jugeraient" à la place de magistrats devenus une confrérie de "ponce Pilate" qui laisserait aux diverses élections transformées en un tribunal ponctuel sur certaines affaires, qui dirait la justice et le révélateur de la vérité? J'hallucine...

Ronan Courtial
Samedi 27 mai 2017

Un valet insultant les Bretons comme hier son maître macron insulte les travailleurs de Gad. Normal! A Rennes, une chapelle transformée en centre de fitness. Normal! L'association Emglev An Tiegezhioù se voyant refuser un stand à la " Gouel BROADEL ar Brezhoneg". Normal!... Avec la complicité d'un emsav-cheval couché pourtant prompt à dénoncer Nolan Lapie ou les actions d'Adsav! Je me rassure en me rappelant que ce sont les minorités qui écrivent l'histoire, qu'une main continue de fleurir la tombe de Kristian Le Part, que le le Kroaz Du flotte rebelle comme hier le Gwenn Ha Du,...Nous avons de l'amertume au fond de la gorge.

yann menez Are
Samedi 27 mai 2017

Quel mépris pour le peuple!!!

Mais d'ou sort-il???

Paul Chérel
Samedi 27 mai 2017

Ce monsieur (inconnu ou anonyme) ? ) sait-il que le QI moyen des Français es dans les plus bas parmi celui des nations dites civilisées. « Il n'est pas facile de trouver un jeune qui sache lire et écrire correctement en sortant de l'ENA ou de Sciences PO. ». Paul Chérel

ArSkoliad
Lundi 29 mai 2017

Tout à fait d'accord avec Luigi Barsagli : que le sujet ne soit pas plus couvert et ne suscite pas plus d'indignation sur un réseau d'information comme l'ABP est simplement stupéfiant, et en dit long, me semble-t-il, non seulement sur l'état de l'Emsav, mais aussi sur l'état de l'amour propre des bretons.

Ronan Courtial, la majorité de votre message est hors sujet, et le genre de remarque auquel vous vous laissez aller contribue sans aucun doute à l'état de l'Emsav et de l'amour propre breton.

Ar Vran
Mardi 30 mai 2017

@ArSkoliad & Luigi Barsagli

Il ne faut pas vous leurrer sur l'état de l'Emsav car sa visibilité est quasiment nulle en Bretagne.

Seuls l'AFB-EKB membre de 100% Bretagne (donc associé au Parti Breton en autre) et Troadec (Oui la bretagne) en ont parlé.

Or à part ces 2 "mouvements" politiques qui veulent peser en Bretagne, il n'y a rien. Ce n'est pas à des associations culturelles de se prononcer là-dessus, cela est clairement en dehors de leur champ de compétence.

Reste donc aux électeurs de cette circonscription de voter en connaissance de cause.

Je pense que celui qui risque de tirer les marrons du feu est Troadec. Il n'a plus qu'à attendre que la situation se pourrisse d'elle même et hop il va se poser en "alternative" fort de son implantation locale...

Écrire un commentaire :

Combien font 3 multiplié par 3 ?

Publicités et partenariat