L'AFB-EKB (Alliance Fédéraliste Bretonne) apporte son entier soutien à Diwan (élèves et  familles comprises) face au mépris continuel que subit la langue bretonne.

Elle prendra part à la manifestation organisée le 26 mai prochain à Rennes.

L'AFB-EKB rappelle que la France, dernier état centralisé d’Europe, ne respecte toujours pas le droit international régissant les droits linguistiques : Charte Européenne des Langues Minoritaires, droit des enfants en matière de linguistique pas plus que les nombreuses directives de l’ONU qui reconnaissent à ces mêmes minorités le droit de vivre dans leurs langues.

Un simple coup d'œil sur la récente actualité vient confirmer le traitement  discriminatoire subi par la langue bretonne: alors que le préfet de région réitère la promesse (sous la pression de Ai'ta) de panneaux bilingues sur les voies express, on constate dans le même temps un saucissonnage des émissions en langue bretonne sur FR3. C'est la technique de l’asphyxie à petit feu tout en maintenant le malade sous perfusion a minima.

Paris, avec son repli identitaire jacobin et le non respect de ses minorités linguistiques, est à l’opposé de nos valeurs.

Les Bretons, europhiles s’il en est, partagent avec 40 millions d’Européens la particularité de parler une langue dite «minoritaire».

De ce fait la Bretagne adhère pleinement à la devise européenne : l'unité dans la diversité.

Vive Diwan - Vive la Bretagne.

Voir aussi :

mailbox imprimer
logo

Construire une Bretagne harmonieuse, réunifiée. Favoriser la prise de conscience identitaire et politique de la population.

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

Combien font 0 multiplié par 1 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées.

pub