KAD représente la Bretagne au 26e Conseil de Présidence de l’UNPO

-- Politique --

Communiqué de presse de KAD
Porte-parole: Jean-Loup LE CUFF

Publié le 27/03/18 0:13 -- mis à jour le 27/03/18 08:36

Les 23 et 24 mars 2018, s'est tenu à Bruxelles, le 26e Conseil de Présidence de l'UNPO, dont K.A.D est membre, en tant que représentant de la Bretagne. Nous étions présents, aux côtés des représentants du Tibet, Oromo, District de Columbia, Khmers Kroms, Balochistan, Turkestan, Afrikaaners, et Ogaden, dans les bureaux nouvellement inaugurés de l'organisation.

Comme d'habitude, les représentants de la Bretagne ont su se montrer efficaces et productifs, en proposant de nouvelles idées et projets sur le court et le long terme, à commencer par l'établissement à Rennes d'un “relais” de l'UNPO pour faciliter les échanges avec les peuples membres ayant une diaspora en Bretagne.

Il a été rappelé dans cette rencontre que l'UNPO et ses membres sont toujours sous surveillance intense d'états, notamment la Chine, qui use de menaces et intimidations de plus en plus fréquemment. Par ailleurs, de nombreux thèmes ont été abordés, comme par exemple le redoublement d'efforts en matière de recherche de partenariats et financements, l'admission de nouveaux membres, l'organisation de la prochaine Assemblée Générale, ainsi que le calendrier des événements à venir.

Nous concernant, l'UNPO a promis un soutien plénier à KAD, Kelc'h An Dael, dans ses procédures avec les instances internationales, et a déjà commencé à assurer son rôle de conseil. La veille de ce Conseil de Présidence, Thomas a échangé avec le ministre des affaires étrangères du gouvernement en exil de Papouasie de l'Ouest, à La Haye, au cours d'un échange courtois et intéressant.

Avant cette rencontre, Thomas a été admis à la bibliothèque de la Cour Internationale de Justice, toujours à La Haye, où il a pu consulter et numériser encore des documents et livres traitant des droits des peuples, des droits à l'autodétermination et des droits aux minorités.

Par le biais de ce Conseil de Présidence, de cette visite à la bibliothèque, et de cette rencontre à La Haye, notre organisation bretonne continue à travers dynamisme et ouverture, à faire preuve de qualités évolutives et actives. En compilant les rencontres, les conseils, les informations, les échanges et les documents, nous construisons petit à petit un réseau et une base de données juridiques qui seront deux atouts majeurs pour nos actions à venir.

Thomas Radoubé et Jean Loup Le Cuff,

Pour KAD, Kelc'h An Dael, Cercle du Parlement.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1003 lectures.
mailbox imprimer
logo
KAD, Kelc'h an Dael, (Cercle du Parlement), est une association bretonne ouverte à tous les patriotes et démocrates bretons de gauche(s) comme de droite(s), qui acceptent que toute divergence d'opinion interne soit réglée par le vote souverain, dans le but d’œ'oeuvrer ensemble, en toute fraternité et convivialité, pour la création ou le réveil d'un Parlement de Bretagne. KAD n'est pas un parti breton de plus, mais un lieu de rencontre et de coordination de tous les bretons et partis bretons désireux de faire l’UNION ! KAD ne prétend pas être le Parlement de Bretagne, mais l'association logistique qui va, avec l'aide de toutes les bonnes volontés, mettre en place les conditions électives et démocratiques pour créer ce Parlement de Bretagne. Site: (voir le site)

Vos commentaires :

nicole Schroeder
Mardi 27 mars 2018

chapeau bas pour vos actions amitiés

Lucien Le Mahre
Mardi 27 mars 2018

Belle avancée, illustrant bien le changement de mentalité en cours.

Il ne s'agit plus de penser limiter la casse en sollicitant l'octroi de menues faveurs et autres gracieusetés par l'entremise de notables réputés bien en cour à Versailles, mais d'exiger au plan international l'application des Droits Universels dus à chaque individu et à chaque nation, dans le cadre général de la Démocratie et de l'Etat de Droit.

C'est ainsi à coup sûr qu'il convient de penser et de faire, dans beaucoup d'autres domaines.

Marine Jaouën
Mardi 27 mars 2018

Demat KAD, merci du C-R de votre déplacement.

J'espère que nous aurons un retour des textes numérisés par Tómas sur les Droits des Peuples.

Pensez-vous faire en Séance Parlementaire un débriefing sur cela ? Trugarez.

Jean-Claude MICHEL
Mardi 27 mars 2018

Bravo de tout coeur pour votre action magnifique en faveur d'une Bretagne libre et moderne !

françoise Le Vaillant
Mardi 27 mars 2018

l application de nos droits fondamentaux, du traité reconnu en droit international mais non respecte!

Grand merçi à nos portes paroles pour tout votre devouement

Tepod Mab Kerlevenez
Mardi 27 mars 2018

Kalon vat tre deoc'h en holabourioù evit Breizh !

Edouard BENSOUSSAN
Mercredi 28 mars 2018

Excellente action en faveur d'une Bretagne vivante1er tremplin envers une reconnaissance internationale . Celle-ci permettra de faire bouger l'ogre jacobin qui musèle beaucoup de ces acteurs.

Lheritier Jakez
Jeudi 29 mars 2018

Bien, c'est à développer et à structurer aussi avec d'autres organisations bretonnes.

Se donner les moyens.

Officialisation et publication d'un maillage de représentation bretonne-genre consulat,ambassade,Ty ar Vro,dans le monde.

Mais commençons par les villes prioritaires utiles à la Bretagne pour les contacts internationaux.

Yann Guillouët
Jeudi 29 mars 2018

Merci pour vôtre dévouement, vôtre combat, le temps passé pour défendre un avenir meilleur pour nôtre Bretagne.

Amitiés Bretonnes !

ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 3 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.