Julie Laernoës : la candidate EELV veut s’atteler à la question de la réunification

-- --

Communiqué de presse de Bretagne Réunie
Porte-parole:

Publié le 17/10/19 18:05 -- mis à jour le 18/10/19 14:42

Mercredi 16 octobre une 1 ère réunion a eu lieu avec une des candidates à la Mairie de Nantes, Julie Laernoës (Europe Ecologie Les Verts)

La soirée a débuté avec 3 ateliers collaboratifs, réalisés avec les représentants de la candidate : – Les langues bretonnes à Nantes – Le rayonnement Breton de Nantes à l’International – L’emploi, ou comment bénéficier de l’image bretonne

Vous êtes nombreux à être venus porter nos revendications bretonnes, que nous espérons retrouver dans le futur programme et la profession de foi de la candidate.

S’en est suivi un atelier débat spécifique sur la réunification, ou Mme Laernoes a pu répondre aux nombreuses questions.

Bretagne Réunie tient à remercier vivement Mme Laernoes d’avoir été la première candidate à écouter les revendications bretonnes des Nantais !

Vous trouverez ci-dessous le communiqué de presse publié ce jeudi 17 octobre par Julie Laernoes et Bretagne Réunie suite à l’organisation de ces débats citoyens autour de la question bretonne.

«http://www.bretagnereunie.bzh/wp-content/uploads/2019/10/CP-Avec-Julie-Laernoes-Nantes-sera-en-Bretagne-pdf-724x1024.jpg» alt="« class=»wp-image-4594" />

Ce communiqué est paru sur Bretagne Réunie

Voir aussi :
mailbox imprimer
logo
Fondée en 1980, l'association Bretagne Réunie, Comité pour l'unité administrative de la Bretagne, régie par la loi de 1901, se donne comme but la reconnaissance comme collectivité territoriale d'une région Bretagne formée des actuels départements des Côtes-d'Armor, du Finistère, de l'Ille-et-Vilaine, de la Loire-Atlantique et du Morbihan. L'association se définit comme démocratique, unitaire et apolitique. Elle agit pour et dans le respect des droits de l'Homme et des libertés fondamentales. Bretagne Réunie BP 49032 44090 Nantes/Naoned cedex 1

Vos commentaires :

Jean-Pierre Angoujard
Vendredi 18 octobre 2019

Bonjour,

On ne peut que se féliciter de voir une future candidate à la mairie de Nantes se positionner très clairement en faveur de la réunification administrative de la Bretagne. Par contre, au vu de ses propositions "culturelles et linguistiques", il semble nécessaire de lui rappeler que la la langue bretonne n'est pas LA langue de la Bretagne : cela fait maintenant 14 ans que le Conseil régional de Bretagne a reconnu le breton ET le gallo comme langues de Bretagne. Il est donc indispensable que les deux grandes métropoles bretonnes (Rennes et Nantes) se positionnent en faveur d'une vraie politique linguistique bretonne ET gallèse.

A galon, de qheur,

jakez Lheritier
Vendredi 18 octobre 2019

les "verts" ont aussi fait des promesses depuis longtemps,Voynet,Dantec,(même démarche),sur Nantes cela semble évoluer sur St Nazer on ne les entends pas!

Ils sont toujours structurés politiquement en "PD L" mais pas réunifiés en B5.

Qu'ils commencent par cela on verra alors.

Alors pour les prochaines élections ,je ne m'engage pas encore vis à vis d'eux.

Comme le PS ils ont besoin de nos votes.Promesses,promesses.

Mais le mouvement breton -Autonomiste,fédéraliste,inépendantiste n'est pas capable de proposer une solution sans alliance?

ANTI-SPAM : Combien font 3 multiplié par 4 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.

--Publicité--
yoran embanner