Journée de loisirs en breton proposée à 40 enfants : après le rejet de l'UMP et du PS de Vannes Agglo, c'est au tour du PS du Conseil régional de Bretagne

-- Politique --

Communiqué de presse de Bemdez
Porte-parole: Bertrand Deléon

Publié le 26/02/13 14:51 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

La réponse négative est tombée dimanche 24 février suite à une demande d'intégrer les événements de la Fête de Bretagne, Gouel Breizh, formulée la veille au soir auprès de la Région.

Mme Claudie Poirier, ancienne directrice de l'Agence Morvan Lebesque de Nantes, rebaptisée en Agence culturelle bretonne de Loire-Atlantique, s'est chargée de trancher au nom d'une société dénommée « La Mutinerie ». Le motif donné serait que cet événement en breton ne serait pas « grand public » ! Chacun appréciera cette réponse à sa juste valeur.

« La Mutinerie » aurait l'entière confiance du Parti Socialiste à la tête de la Région Bretagne (tronquée de la Loire-Atlantique) pour jouer les arbitres. On était habitué au dirigisme des deux principaux partis français en Bretagne en matière de culture (suppression des compétences de l'Institut Culturel de Bretagne ; disparition forcée des Editions An Here ; distribution ciblée des subventions…) mais cette fois, nous avons même les rouages de la « mécanique » concernant la « Fête de la Bretagne » : une seule personne au nom d'une société est chargée de faire la pluie et le beau temps. Anciennement impliquée dans l'organisation de la Fest'Yves, devenue Fête de la Bretagne en 2009 sous l'égide de la Région, Claudie Poirier devient cette même année chargée de mission auprès du Conseil Régional de Bretagne et prestataire de cette même fête à travers sa société, correspondant à l'appel d'offres !

Cette fois, le PS de Jean-Marc Ayrault, ancien député-maire de Nantes désormais premier ministre français, et de Jean-Yves Le Drian, président du Conseil Régional de Bretagne et ministre de la Défense, entend bien agir sur les 5 départements bretons via d'anciens appuis stratégiques en pays nantais (la Fest'Yves avait été initiée dans le Pays Nantais mais le siège de La Mutinerie est quant à lui à Fougères). Plutôt cocasse non ?

Ainsi nous relançons notre appel du 21 février 2013 et remercions déjà les premiers donateurs :

Suite au refus de Vannes Agglo, communauté de communes du Pays de Vannes, de participer financièrement à la journée de loisirs en breton proposée à quarante enfants des trois filières scolaires en breton bilingue ou par immersion (écoles Diwan, publiques et privées), l'association Bemdez portera l'organisation du projet à terme.

A cet effet, nous nous tournons vers chacun de vous pour pouvoir mener à bien cet événement dans lequel bénévoles et associations sont engagés. Tout don, même le plus modique qu'il soit, permettra à ces enfants de passer une agréable journée dans notre langue.

En vous remerciant pour votre geste de solidarité bretonne.

Les dons sont à envoyer et à libeller à l'ordre de :

Bemdez

Maison des Associations

6 rue de la Tannerie

56 000 VANNES

Pour Bemdez,

Bertrand Deléon.

Voir aussi :
mailbox imprimer

Vos commentaires :

eugène Le Tollec
Mardi 26 février 2013

C'est bien...

Donc, Bretons ,vous voterez encore et encore pour le bien de la Bretagne pour les partis utiles qui vous plaisent tant!

HUBERT CHEMEREAU
Mardi 26 février 2013

Et que les Nantais à l\\\'origine de la Fest Yves ont été dépossédés de leur création par une région artificielle siégeant à Rennes. Pour achever de diluer cette belle idée qui a fait des petits dans toute la Bretagne cette région autoproclamée \\\"Bretagne\\\" l\\\'a rebaptisée \\\"fête de la Bretagne\\\" ( sous entendu sous controle b4) - on imagine à l\\\'international la St-Patrick rebpatisée \\\"fête de l\\\'Irlande\\\" ...

Bretagne demain
Mardi 26 février 2013

L'organisation de la Fête de la Bretagne émane du Conseil Régional de la Bretagne amputée, Fans de Bretagne sur Facebook également (de belles photos, un peu de musique ... mais attention pas n'importe laquelle, un peu de cuisine de terroir ... du consensuel, du fade ... tout pour nous faire oublier, doucement, sans vaseline, que finalement nous sommes comme les autres, français. Pas de langue différente, pas d'histoire différente, etc ... à la trappe tout cela.

Pour 40 enfants parlant l'arabe, par exemple, ils auraient accepté.

eugène Le Tollec
Mardi 26 février 2013

Bretagne demain

Mais dans cinquante ans,nous serons la minorité et nos enfants seront obligés de parler arabe ,au train où l'émigration gagne partout. Nous sommes déjà dans le laxisme d'état maximum!

Pierre CAMARET
Mardi 26 février 2013

@Bretagne Demain .Cela c'est sur pour 40 enfants parlant arabe tout le monde s'y serait mis , pour faire accepter . La Droite , la Gauche , les Ecolos , les Syndicats etc... rien que du beau monde .Il faut faire de ces petits des ....... FRANCAIS .

Les Bretons NON , ils le sont deja .

ex site bretagne.unie.free.fr
Mercredi 27 février 2013

Fest'Yves

Je suis d'accord avec Hubert . d'une fête partant de la société, des associations de Nantes : la fest'Yves. populaire, clairement d'un esprit breton libre, authentiquement de la culture populaire....

on en a fait une fête institutionnelle, sans âme, laïcisée à mort , ben oui quoi st Yves c'est trop chrétien , voire regionalisée :ça fait penser aux galettes républicaines dans les administrations (ben oui galette des rois ça fait monarchiste !) je ne suis pas sur que la Loire-Atlantique soit vraiment bien couverte par cette fête corsetée.

Ce qu'a fait le Conseil Régional c'est exactement ce qu'il a fait à l'institut Culturel de Bretagne : reprendre le concept et le technocratiser avec des gens qui sans doute ne sont meme pas bretons?

en tout cas au CR de Bretagne, je suis presque sur que nombre de fonctionnaires s'occupant de la "fête de la Bretagne" viennent d'un peu partout et surtout ne se sentent pas plus concernés que cela par une fête de la Bretagne.

Raymond Bacon
Mercredi 27 février 2013

Hétahat (h)ùè shtouhed en hnénd de Brehonek! =

Partout, on obstrue la route du breton!

Klaod an Duigou
Jeudi 28 février 2013

''nos enfants seront obligés de parler arabe'' écrit l'un, pour un autre ''Cela c'est sur pour 40 enfants parlant arabe tout le monde s'y serait mis'' et enfin ''Pour 40 enfants parlant l'arabe, par exemple, ils auraient accepté.''

Je pense que ces commentaires au sujet d'un fait révélé par Bemdez n'ont rien à voir avec le sujet du communiqué.

ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 9 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.